Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Crédit photographique Philippe Poison -
Crédit photographique Philippe Poison -

Crédit photographique Philippe Poison -

Guadalajara est la deuxième ville du Mexique et par bien des aspects, on peut la considérer comme la destination par excellence du pays. C'est là que sont nés les mariachis et la tequila ; c'est aussi un des centres industriels et commerciaux les plus importants du Mexique, parfois nommé la « Silicon Valley mexicaine ». À la différence de beaucoup de villes coloniales qui ont conservé leur organisation urbaine d'origine, un projet d'envergure a changé le visage de Guadalajara dans les années 1950. Les bâtiments anciens furent démolis pour laisser la place à des avenues aux constructions neuves, à des parkings souterrains et à des centres commerciaux. Heureusement, les plus beaux bâtiments anciens ont été conservés.

Une promenade dans Guadalajara vous permettra d'admirer les espaces verts et l'art public dans les nombreux parcs et places de la ville. La Cathédrale se trouve au cœur de la ville ; avec ses tours jumelles pointues et sa coupole centrale, la silhouette de ce bâtiment historique se reconnaît de loin. La Cathédrale est entourée de places sur ses quatre côtés. En face de l'église se trouve la Plaza Guadalajara. Sa fontaine centrale représente le blason de la ville avec deux lions griffus, se reposant sur le tronc d'un arbre. Vers le sud, la Plaza de Armas est ornée d'un kiosque à musique de style art nouveau et de lampadaires assortis. Admirez la façade baroque du Palais du Gouvernement (Palacio de Gobierno) adjacent ainsi que la superbe fresque peinte par José Clemente Orozco qui orne l'escalier intérieur principal.

Au nord de la Cathédrale, on trouve la Rotonde des Jaliscienses (habitants de l’État de Jalisco) célèbres. Au centre de cet espace vert, un monument circulaire comptant 17 colonnes cannelées est entouré des statues des fils illustres de Jalisco (et d'une fille !), des personnages qui ont apporté des contributions notables dans les arts, les sciences ou la politique. De l'autre côté de la Cathédrale, la grande Plaza de la Liberación a été nommée ainsi en commémoration de l'abolition de l'esclavage par Miguel Hidalgo. Une statue l'y représente d'ailleurs, tenant une chaîne brisée. Le Théâtre Degollado se situe à l'extrémité orientale de la place, très beau bâtiment de style néoclassique datant de 1856 où se produit le Ballet Folklorique de Guadalajara. Vous pouvez vous rendre à l'arrière du théâtre où vous verrez une fontaine représentant les fondateurs de la ville. La Plaza Tapatía commence ici et se prolonge jusqu'à l'Hospice Cabañas, quelques 800 mètres plus loin, inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Sur votre chemin, vous passerez des arches et des passages pittoresques, des fontaines chantantes, de charmants bâtiments coloniaux restaurés et des sculptures modernes. À proximité, la Plaza de los Mariachis vous invite à vous arrêter pour boire un verre tout en écoutant la musique des mariachis, façon excellente de terminer une journée passée à photographier la deuxième plus grande ville du Mexique. Que vous décidiez d'explorer la ville à pied, à bord d'un bus touristique ou d'une calandria (calèche), vous verrez que ses nombreuses places, son architecture coloniale et son confort moderne font de Guadalajara une ville très agréable à visiter...

Guadalajara, Jalisco | VisitMexico

 

3 237 853 pages vues sur le blog en construction de Philippe POISSON créé le 11 décembre 2008. Repères à votre disposition concernant l’Histoire de la Police, de la Gendarmerie, des Galères, des Bagnes maritimes et coloniaux, des Prisons, des colonies correctionnelles, des maisons de correction, des Hospices, des Hôpitaux… en passant par de nombreux articles consacrés à l’histoire du vêtement, à l'histoire de la vie quotidienne, des portraits de femmes et d’hommes qui ont traversé « l’Histoire » et « la petite Histoire »…

Visites totales au 17 août 2015  : 1 955 372

Commenter cet article