Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

massacre1 75  

Le peuple est-il « raciste » ? Comment combattre le fléau du racisme ? Quelle relation établir entre les discours républicains exaltant l’identité nationale et les comportements xénophobes ? L’ouvrage de Gérard Noiriel (aux éditions Fayard) pose ses questions essentielles en analysant un événement historique refoulé dans la mémoire collective : Le 17 août 1893 a eu lieu à Aigues-Mortes (Gard) l’un des plus sanglants massacres d’immigrés de toute l’histoire contemporaine de France. Une centaine d’ouvriers italiens, venus travailler dans les salins, sont tués ou blessés. Les assassins, identifiés par les gendarmes, seront néanmoins tous acquittés par le jury populaire de la Cour d’assises...

 

Texte : Gérard Noiriel / Mise en scène : Jérémy Beschon / Comédienne : Virginie Aimone / Visuel : Jean-Battiste Couton  & Jeremy Beschon/ Production Martine Derrier (Les Petits Ruisseaux) /

 

Un opus des Emporte Pièces,  avec le soutien de la Ville de Marseille

 

Retour Presse :

Le collectif Manifeste rien proposait, le 17 déc à la Criée, le Massacre des Italiens. Une guide, employée des Salins, nous conviait à embarquer dans un petit train pour un tour du propriétaire. Mais voilà, lassée de débiter le même discours exotique sur la Camargue, elle se laissait aller, gagnée par le remords et l’horreur du passé, à nous narrer le côté obscur des marais. (…) Cette promenade  a su faire revivre un drame violent avec truculence, humour et gravité. Belle performance de la comédienne Virginie Aimone. /      Zibeline n°37 2011

 

Le Massacre des Italiens a captivé les élèves du lycée Prévert. Vendredi après midi, dans la salle polyvalente du lycée, 150 élèves du lycée ont assisté à une mise en scène par Jérémy Beschon et magistralement interprétée par Virginie Aimone d'après le livre de Gérard Noiriel « Le Massacre des Italiens ». /       Le Midi Libre 10 janvier 2013

 

Le spectacle “Le massacre des Italiens”, adaptation du livre éponyme de Gérard Noiriel, a été salué par tous les spectateurs, jeudi soir, qui ont notamment relevé le riche croisement de l’intellect et de l’émotion et l’interprétation magistrale de Virginie Aimone, comédienne du collectif “Manifeste Rien”.  Par sa force de conviction, l’artiste a donné vie à différents protagonistes d’un événement sanglant survenu en 1893 à Aigues Mortes ...  /       Le dauphiné libéré 19 mai 2013

 

Débattre et combattre la xénophobie au centre social Caf de la Paillade le 08/12/2010

REPORTAGE par KAINA TV (avec Enzo Barnabà ; Benoit Larbiou ; G. Noiriel...) :

 http://www.dailymotion.com/video/xg7hsg_la-xenophobie-en-debat_webcam

Commenter cet article