Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

« Saint-Martin-de-Ré : l’embarquement des récidivistes en partance pour l’île des Pins ». Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Dessin de Henri Meyer, Gravure de Narcisse Navellier, Le Journal illustré du 28 novembre 1886 – N° 48.
« Saint-Martin-de-Ré : l’embarquement des récidivistes en partance pour l’île des Pins ». Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Dessin de Henri Meyer, Gravure de Narcisse Navellier, Le Journal illustré du 28 novembre 1886 – N° 48.

« Saint-Martin-de-Ré : l’embarquement des récidivistes en partance pour l’île des Pins ». Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Dessin de Henri Meyer, Gravure de Narcisse Navellier, Le Journal illustré du 28 novembre 1886 – N° 48.

La loi du 27 mai 1885, qui institua la relégation, une des lois les plus scélérates de la Troisième République, décida l’envoi en Guyane et en Nouvelle-Calédonie des récidivistes, des coupables de petits délits « qui, dans quelque ordre que ce soit et dans un intervalle de dix ans, avaient encouru quatre condamnations à l’emprisonnement… ».

C’était, pour la métropole, se débarrasser des gens sans aveu, sans logis, des petits voleurs, des « paumés » sans domicile fixe, des vagabonds, des malfaiteurs qui avaient, injustice supplémentaire, déjà purgé leur peine dans les prisons de France.

Le Journal illustré du 28 novembre 1886 relatait le départ de Saint-Martin de Ré d’un convoi de « récidivistes » pour l’île des Pins, l’un des trois lieux de relégation de la Nouvelle-Calédonie. Lire ci-dessous… suivi du texte de la loi du 27 mai 1885 instaurant la relégation des récidivistes...

« Saint-Martin-de-Ré : l'embarquement des récidivistes en ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article