Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Une crise des « migrants » en Bretagne à l'été 1914 ?

L'atroce photo de cet enfant mort sur une plage rend encore plus nécessaire le recul conféré par l'Histoire et la lecture de cet article de notre ami Yann Lagadec.

La presse locale titrant sur « l’accueil empressé » fait en gare de Rennes aux 1 600 réfugiés, un « éloquent appel du préfet » pour permettre leur prise en charge rapide, un courrier du même annonçant la création d’un « office des émigrés » en préfecture, demandant surtout l’aide des municipalités pour accueillir ces populations chassés par de chez eux par les combats : telle est la situation en Bretagne il y a 101 ans, à quelques jours près. C’est en effet à compter du 27 août que L’Ouest-Eclair rend compte de cette arrivée massive de « réfugiés » – on ne parle pas alors de « migrants »… – dans l’Ouest en général, en Bretagne et en Ille-et-Vilaine plus particulièrement1. En quelques jours, ce sont plusieurs milliers d’hommes, de femmes, d’enfants venus pour la plupart de Belgique et, hasards des répartitions des flux migratoires, notamment de la région de Charleroi où le 10e corps d’armée de Rennes venait de livrer, les 21 et 22 août, des combats particulièrement sanglants ; en tout, de l’ordre de 10 000 réfugiés débarquent en gare de Rennes en l’espace d’une dizaine de jours2. C’est cet afflux qui, avec le transit de troupes vers le front et le passage de blessés évacués en Bretagne vers les hôpitaux de l’arrière, pousse d’ailleurs, quelques semaines plus tard, à la création de l’Œuvre du ravitaillement gratuit en gare de Rennes3...

Une crise des « migrants » en Bretagne à l'été 1914 ?

Une crise des « migrants » en Bretagne à l'été 1914 ?

En Envor est la revue électronique gratuite d'histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l'histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c'est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus...

Commenter cet article