Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Le Fils de Saul © CC -

Le Fils de Saul © CC -

Repéré dans l’émission “La grande table” du 12 novembre 2015 (France-Culture)

Le Fils de Saul, un film choc récompensé par le Grand Prix du jury à Cannes, qui plonge le spectateur dans l’univers concentrationnaire, semble faire l’unanimité. Il met en scène un membre des Sonderkommando d’Auschwitz, ces juifs forcés de prendre part à la solution finale, qui se lance dans une quête éperdue pour donner une sépulture à un jeune garçon qu’il croit reconnaître. Ce film réactive-t-il le débat sur la possible représentation de la Shoah? Que nous révèle la quasi-unanimité à son propos sur l’état de ce débat ?

Alors que Claude Lanzmann véritable autorité morale sur les questions de représentation de la shoah,disait il y a vingt ans qu’aucune fiction n’était possible, qu’un “interdit de la représentation des camps d’extermination” était absolument indépassable, qu’en est-il aujourd’hui? Le temps et le travail de mémoire modifient-ils ce qui est de l’ordre de l’irreprésentable? Nous revenons aujourd’hui avec Ophir Lévy sur l’évolution des représentations de la Shoah et sur les enjeux éthiques du débat autour de cette question.

Pour écouter l’intégralité de cette émission, voyez le lien suivant :

Le débat sur la représentation de la Shoah est-il clos ?

Commenter cet article