Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

crédit photo : Nicolas Jacquet

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des peines  développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul … et pour son 397ème portrait du jour, nous accueillons avec infiniment de plaisir Julien Moreau

Bienvenue Julien  sur le blog des « aficionados du crime ». Ph P

crédit photo : Nicolas Jacquet

Julien Moreau est né et a grandi en Auvergne, tout près de Clermont-Ferrand, il y a bientôt 38 ans. Après des études en sciences politiques du côté de Montpellier, il est devenu journaliste, pour le quotidien régional La Montagne . Entamée au service des sports, sa carrière s’est orientée ensuite vers une spécialisation dans les faits divers et la justice. Après six ans passés à l’agence de Vichy, il est de retour au bercail, à Clermont, depuis 2017. Il fait actuellement partie du pôle faits divers/justice de La Montagne. A force de passer ses journées dans les salles d’audience, l’imagination l’a peu à peu décidé à se mettre à écrire des romans. L’écriture et la lecture l’ont attiré depuis son plus jeune âge mais il n’avait jamais osé se lancer… C’est la rencontre d’un infirmier vichyssois, Déodat Nemeth qui va lui mettre le pied à l’étrier.

En effet, cet infirmier lui demande d’écrire son témoignage, sur ses dix années passées à vadrouiller dans toutes sortes de pays un peu « chaud ». Infirmier Baroudeur  (éditions La Boîte à Pandore), a vu le jour en 2015. A partir de là, ayant la preuve que l’on peut se faire éditer, le journaliste va s’essayer à ce qu’il rêve secrètement d’écrire depuis longtemps, un roman policier. Son tout premier, Enracinés (édition de La Flandonière), est sorti en 2017, avec pour théâtre, la Montagne bourbonnaise, ce territoire de moyenne montagne dont il est tombé amoureux et qu’il a découvert à travers de nombreux reportages réalisés lors de ses années passées dans le Bourbonnais. Dès lors, la « soif » et le besoin d’écrire se font de plus en plus importants. Un second roman sort en 2019, toujours chez la Flandonière. Psychose en Limagne est un thriller inquiétant, un huis clos qui se passe dans le village qui l’a vu grandir, Orcet, au sud de Clermont-Ferrand. L’histoire tourne autour d’un directeur d’école à qui il arrive d’étranges choses…

En 2020, changement de cap et de maison d’édition. Son dernier roman, Secrets de Famille est sorti fin août aux éditions De Borée . Il s’agit d’un polar, version années 70, mais qui se déroule de nos jours : Dix ans après sa mystérieuse disparition, Jacques Monestier, figure politique locale, est retrouvé au fond du lac de Servières, avec son épouse et son fils. Le commandant Verneuil, chargé de l’enquête, interroge la famille Sivardière, propriétaire du lac. Le père, Jean, a fait fortune dans l’immobilier. Verneuil constate rapidement des malversations immobilières et politiques entre Jean Sivardière et son ami le député Lardate, fidèle opposant de Monestier. Serait-ce là le mobile du meurtre ? Pas sûr…

Que cache l’alcoolisme avéré et désespéré de Marie-Ange Sivardière, l’épouse du richissime homme d’affaires ? Que masquent la tristesse et les séjours londoniens réitérés de leur fille Jessica et la haine viscérale de Simon pour son père ? Verneuil va mettre le doigt sur la vérité et faire éclater au grand jour de tragiques secrets de familles…

____________________________________________________________________________

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique « portrait du jour » permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, mais pas que, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson, membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville, directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

Directeur du CLAMOR, Marc Renneville est historien des sciences spécialisé sur les savoirs du crime et du criminel, directeur de recherche au CNRS.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITES

Relecture S.P. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article