Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/8/7/6/7/9782876736245FS.gifVeiller au salut d'un Empire qui a fini par se dilater de Rome à Hambourg, sur fond de guerre et au sortir de la Révolution, tel a été le défi relevé par la police et la gendarmerie de Napoléon. Avant même de songer au maintien de l'ordre, ces institutions ont eu à imposer dans des contrées fraîchement conquises le nouveau régime forgé en France. C'est dire l'importance de cette autre armée de Napoléon, dont les membres, Français comme indigènes, ont été à la fois les acteurs d'une mission impériale et les témoins de l'intégration en cours des départements annexés.


En dévoilant les hommes sous l'uniforme, ce livre réécrit la confrontation entre occupants et occupés, gendarmes et brigands, agents de la répression et populations en rébellion. Cette histoire totale des polices propose un autre regard sur une période que l'on ne saurait plus réduire à des étiquettes aussi polémiques qu'anachroniques. Si l'Etat policier napoléonien relève du mythe, un Empire des policiers n'en a pas moins existé : suivre tout autant l'exportation des modèles institutionnels que l'expatriation des personnels, reconstituer aussi bien leurs réseaux amicaux et familiaux que le maillage des commissariats et des brigades, envisager toute la gamme des interactions avec les populations, voilà autant de clefs pour aborder les débats qui animent désormais les études napoléoniennes : l'autoritarisme libéral et la naissance d'un Etat sécuritaire, l'impérialisme culturel des fonctionnaires français, ou les cadres de l'expression politique.


Prenant acte de la dimension européenne de l'expérience napoléonienne, cet ouvrage offre ainsi pour la première fois une vue d'ensemble sur cette épine dorsale du Grand Empire que forment les 15 nouveaux départements français et que surveillent, en 1811, 400 commissaires et 6 000 gendarmes.

 

  • Date de parution : 20/11/12
  • Editeur : Champ Vallon
  • Collection : Epoques
  • ISBN : 978-2-87673-624-5

 

Maître de conférences à l'IEP de Grenoble, Aurélien Lignereux a étudié les ressorts de la guerre des polices dans le cadre dit système napoléonien de gouvernement ainsi que les rébellions contre la gendarmerie dans la France du XIXe siècle. Il vient de publier L'Empire des Français, 1799-1815 (Editions du Seuil, 2012).

Commenter cet article