Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/527/44207527_9837552.jpgLe 23 octobre 1812, alors que Napoléon venait de quitter Moscou aux trois quarts détruite par l'incendie, le général Claude-François Malet, aventurier haut en couleur, tenta de prendre le pouvoir à Paris en annonçant la mort de l'Empereur et la désignation par le Sénat d'un gouvernement provisoire. Avec une poignée de complices sortis de n'importe où, exhibant des faux grossiers, mettant sous les verrous les plus hauts responsables de la police, il parvint, par son coup de main rocambolesque, à désorganiser pendant quelques heures le bel ordonnancement d'un régime que l'on croyait mieux établi. Un instant, l'histoire avait hésité. Malet fut fusillé, mais la légitimité impériale avait reçu un coup sévère : deux ans plus tard, Napoléon était déchu.

 

La conspiration du Général Malet 

Auteur : Thierry Lentz

Editeur : Perrin 

Date de parution : 12/01/2012

EAN13 : 9782262032388

Genre : HISTOIRE DU MOYEN AGE AU 19ème SIECLE

Langue : français

 

 

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782704811694.jpgIl est né à Dole dans une famille noble et aristocratique le 28 juin1754, il s’engage à dix-sept ans comme Mousquetaire du roi, dans un régiment qui est dissout en 1775 Il revient à Dole après la suppression de la Maison du roi. IIl fréquente les cercles de nobles aux idées démocratiques. Il épouse Denise de Balay après l’avoir enlevée dans le couvent où elle devait prendre le voile. Elle l’accompagnera durant toute savie soutenant ses actions.


Il se prononce en faveur des idées nouvelles, il est déshérité pour son soutien à la persuadé que la royauté n’en a plus pour longtemps. Il devient chef de la garde nationale de Dôle, et défile à la fête de la Fédération le 14 juillet 1790 à Paris au Champ de Mars. Il s’engage ensuite dans l’armée, et sert comme capitaine dans le régiment d’infanterie de l’armée du Rhin et participe à la guerre contre l’Autriche. En 1792 il est capitaine et colonel d’état major en 1793. Un décret décide d’expulser les ex-officiers de la Maison du roi, Malet est exclu de l’armée. En 1794 il retrouve l’armée du Rhin sous les ordres du général Moreau et s’illustre mais en 1795 il est placé hors cadre, l’armée possédant trop d’officiers. Il retrouve l’armée comme chef d’état-major de la 6e division militaire de Besançon en 1796, et en mars 1797 à l’Armée des Alpes en1799 et combat en Suisse, Masséna le cite dans plusieurs rapports, Il est nommé général en 1799 et envoyé à la 7 ème division militaire de Grenoble. Il bat les Autrichiens et s’empare d’Aoste. Mais de nombreuses lettres le dénoncent comme conspirateur.


Il est envoyé à Bordeaux pour commander le département, il vote contre le Consul à vie, puis contre l’Empire. On le déplace aux Sables d’Olonne, puis en Vendée pour lutter contre les Chouans.Quand Napoléon se fait proclamer Empereur. Il envoie sa démission. Il est mis en disponibilité, puis en retraite en 1805 suite à son comportement contre l’empereur. Il est nommé gouverneur de Pavie, puis de Rome en 1806, il est suspendu par le prince Eugène de Beauharnais vice-roi d’Italie pour propagande républicaine. Il est mis à le retraite en1808.

 

Malet fréquente la société des Philadelphie, une société secrète républicaine ; il y retrouve des Jurassiens Gindre, Corneille, Lemare. Le 31 août1808, pendant que l’Empereur était en Espagne, il est à la tête d’une conspiration contre l’empire, trahi par un de ses complices, il est arrêté avec 55 personnes ; il est placé dans une prison d’État à la Force puis en résidence dans une maison médicale, où il jouit d’une certaine liberté et prépare son coup d’État. Pendant quatre ans il prépare les décrets à faire prendre au Sénat. En vertu de ces décrets, le gouvernement impérial est aboli ; un gouvernement provisoire le remplace. Le général Malet, assurera le commandement militaire de Paris, se chargera des mesures d’exécution.


Malet compose un programme en 19 points. Il nomme un gouvernement provisoire avec :

Le général Moreau président, Carnot ex-ministre vice-président, et les personnalités : le général Augereau, le général Malet, le vice-amiral Trust, Volney, Destructrice, Lamprecht et Garat sénateurs, Bonnet et Florent-Guyot ex-législateurs, Froc hot préfet de la Seine, Jacquemont ex-tribun, Montmorency, Noailles.


Malet prépare des instructions pour tous les hommes qui doivent être ses complices sans le savoir. Il faut remettre à chaque acteur ses instructions particulières, des copies des proclamations avec l’aide de l’abbé Lafon. Dans la nuit du 22 au23 octobre, il s’échappe de sa prison, Malet annonce la mort de Napoléon, « Soldats ! Napoléon est mort sous les murs de Moscou. Le Sénat vient d’abolir le régime impérial ». Revêtu de son uniforme de général de brigade, il se rend à la prison de la Force, et, avec de faux ordres, il fait libérer les généraux Lahorie et Guidal ; il leur annonce que l’Empereur est mort le 7 octobre devant Moscou, que le Sénat a pris des mesures Lahorie et Guidal le suivent. Ils se rendent à la caserne de la Garde de Paris, qui obéit à ses ordres. Un détachement commandé par Lahorie se dirige sur l’hôtel du duc de Revigo, ministre de la police enlève le ministre et le conduit à la prison de la Force ; un autre détachement s’empare du préfet de police, une troisième colonne marche sur l’Hôtel de ville, et la troupe prend position sur la Place de la grève, tandis que ses commandants appellent le préfet Frochot et font préparer la salle que le gouvernement provisoire doit venir occuper. Malet se dirige ensuite sur le quartier général de la Place Vendôme, qui lui offre toutes les facilités pour jouer son rôle de commandant. Mais le général Hulin lui pose des questions, il est blessé d’un coup de feu par Malet qui se rend à l’état major où le colonel Doucet et le chef de bataillon Laborde, officier de la police militaire le reconnaissent, le désarment et le font enfermer en prison. Malet est arrêté avec tous ses complices.


Les généraux Malet, Guidal et Lahorie sont traduits le 29 octobre 1812 devant un conseil de guerre et fusillés le jour même dans la plaine de Grenelle avec douze autres personnes, Malet a commandé lui-même le peloton d’exécution.


Pour connaître l’histoire de Malet en détail lire le livre d’André BESSON :


MALET L’homme qui fit trembler Napoléon

 

Claude François Malet (1754-1812)

lundi 16 février 2009, par Bernard Girard

 

 

  1. 1/2 Le général Malet (1812) Premier Empire - YouTube

    ► 14:50► 14:50
    www.youtube.com/watch?v=PqBYuG9izfU27 févr. 2011 - 15 min - Ajouté par PierreBraquemard
    You need Adobe Flash Player to watch this video. Download it from .... vidéos: * La conspiration du Général ...
  2. La conspiration du général Malet 1/9 - YouTube

    ► 12:29► 12:29
    www.youtube.com/watch?v=mbVIepb9Qa03 oct. 2012 - 12 min
    La Caméra explore le Temps : Le Complot du Général Malet J'ai ... dont vous trouverez la liste dans une petite ...
  3. Vidéo Ina - La conspiration du Général Malet, vidéo La conspiration ...

    www.ina.fr/.../video/.../la-conspiration-du-general-mal...28 nov. 2009
    Hostile à Napoléon 1er, le général Malet fut arrêté en 1808 et séjourna dans une maison de santé. Ayant préparé une ...
  4. La conspiration du général Malet 8/9 - YouTube

    ► 9:13► 9:13
    www.youtube.com/watch?v=hjfliyhxmlE3 oct. 2012 - 9 min
    La Caméra explore le Temps : Le Complot du Général Malet J'ai également mis en ligne ... You need Adobe ...
  5. La conspiration du général Malet 5/9 - YouTube

    ► 12:17► 12:17
    www.youtube.com/watch?v=vHZBU06iOfM3 oct. 2012 - 12 min
    La Caméra explore le Temps : Le Complot du Général Malet J'ai également mis en ligne ... You need Adobe ...
  6. La conspiration du général Malet 3/9 - YouTube

    ► 9:23► 9:23
    www.youtube.com/watch?v=9ifVTEAhGf83 oct. 2012 - 9 min
    La Caméra explore le Temps : Le Complot du Général Malet J'ai également mis en ligne ... You need Adobe ...
  7. 2/2 Le général Malet (1812) Premier Empire - YouTube

    ► 12:39► 12:39
    www.youtube.com/watch?v=tpv-QMdiubo27 févr. 2011 - 13 min - Ajouté par PierreBraquemard
    You need Adobe Flash Player to watch this video. Download it from ... vidéos: *La conspiration du Général ...


Commenter cet article