Photo_prison_par_Tim_Pearce__Los_Gatos_sur_flickr.jpgDepuis quelques années, le nombre de personnes incarcérées dans les prisons françaises bat régulièrement des records. Le niveau aujourd’hui atteint est inédit : dans toute son histoire, jamais notre pays n’a compté autant de détenus.


Cette progression est d’autant plus remarquable que la population carcérale n’avait jamais cessé de baisser pendant un peu plus d’un siècle, à partir du début de la IIIème République, excepté au cours de la période troublée de la Libération . Si le retournement de tendance a lieu au milieu de la décennie 1970, l’emballement est surtout sensible après le tournant sécuritaire qui accompagne le vote de la Loi sur la Sécurité Quotidienne à l’automne 2001 et l’arrivée d’une nouvelle majorité au gouvernement en 2002.


Entre le 1er septembre 2001 et le 1er janvier 2012, l’effectif de la population sous écrou est passé de 47 000 à 73 800 personnes, soit un accroissement de près de 60 %.


 

Illustration : Tim Pearce - flickr - licence cc