Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/2/7/9782729119720.jpgLe narrateur avait entre neuf et quinze ans pendant la seconde guerre. Devenu adulte, au gré des souvenirs, sans véritable chronologie, il revient sur cette période sensible qui a engendré tant de douleurs et l'a enfermé dans une solitude infinie. C'est un cri désespéré d'amour à sa mère Eva qui pourtant l'abandonnait régulièrement à ses grands-parents au gré de ses rencontres. Quand il l'accompagnait, il se retrouvait seul, isolé. Son vrai père était parti sur la route et n'avait pas envie de le connaître, il craignait le deuxième mari de sa mère puis celle-ci commit en cette période l'irréparable. Elle l'emmènera vivre aux côtés des officiers et soldats allemands, seuls Français, ils partageront leur quotidien. Il ressentira pourtant une certaine amitié pour le cuisinier ce qui suscitera un sentiment perpétuel de culpabilité. Aujourd'hui encore, il ne comprend pas pourquoi sa mère l'a emmené vivre avec les Allemands. Il décrit parfaitement son incompréhension qui perdure devant les actes et comportements de sa mère et plus généralement des adultes.

 

Il voulait tant qu'on le regarde, qu'on s'occupe de lui, qu'on lui explique. L'enfant se recroquevillera dans sa solitude et dans ses rêves, cherchera dans la lecture ses réponses. Michel Chaillou et son écriture sublime décrivent parfaitement les sentiments de cet enfant, son incompréhension totale qui demeure, sa profonde solitude, ses questions restées en suspens mais aussi la région nantaise où se déroule cette histoire.


  • Les présentations des éditeurs : 10/11/2012

 

L'histoire que nous conte Michel Chaillou dans 1945 n'est pas seulement les souvenirs d'un enfant, l'auteur a entre 9 et 15 ans, pendant la guerre, c'est la généalogie d'une sensibilité confrontée aux agissements incompréhensibles des adultes qui l'entourent. Cela se passe en Bretagne pendant l'Occupation allemande. Sa mère, Éva, est très jeune et séparée de son père, Alex, qui a le même âge qu'elle. Remariée avec un médecin, Robert Le Floch, surnommé Bob, homme taciturne et glacial vis-à-vis de l'enfant, elle va commettre l'irréparable, en ces temps où rien n'est innocent, frayer avec l'ennemi. La progressive prise de conscience de l'adolescent de la faute de sa mère, son désarroi, puis son désespoir d'ignorer où elle se trouve quand la guerre se termine, la recherche éperdue de sa trace dans la France à l'heure des règlements de compte, sont parmi les plus belles pages de ce livre magnifique où Nantes et la Bretagne sont sublimées par l'écriture du grand écrivain qu'est Michel Chaillou.

Né à Nantes en 1930, Michel Chaillou est l'auteur de plus de vingt-cinq ouvrages dont de nombreux romans (Jonathamour, La Croyance des voleurs, Mémoires de Melle, Virginité...). Il obtient le Prix des Libraires pour La Croyance des voleurs en 1989. En 2002, il reçoit le Prix de la langue française et, en 2007, le Grand Prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre. Parallèlement à 1945, paraît à La Différence, dans la collection " Politique ", Éloge du démodé.

 

 

1945

Auteur : Michel Chaillou

Date de saisie : 31/08/2012

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : la Différence, Paris, France

Collection : Lire et relire

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/34/Jean_Morzadec_photographi%C3%A9_par_Oleksandra_Yaromova.jpg/220px-Jean_Morzadec_photographi%C3%A9_par_Oleksandra_Yaromova.jpgLechoixdeslibraires.com a été créé par Jean Morzadec et son équipe, afin de rendre hommage à la compétence des libraires, qui sont les ambassadeurs du livre.

De nombreux libraires ont ensuite demandé à ce que le site devienne le grand portail de l’actualité du livre.

Lechoixdeslibraires.com a donc deux vocations principales : valoriser les choix, les recommandations des libraires, et permettre aux éditeurs et auteurs de mieux communiquer avec les libraires.

C’est une mission exaltante.

Jean Morzadec a travaillé plus de trente ans à France Inter, dont il fut directeur des programmes de 1999 à 2005, sous la présidence de Jean-Marie Cavada. Il se consacre aujourd’hui, avec passion, au développement de sites culturels dédiés particulièrement à l’amour des livres.

Commenter cet article