Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



PARIS - AFFAIRE DES PIGEONS VOYAGEURS

Perquisition au siège du PCF, carrefour de Chateaudun, après l'arrestation de Jacques Duclos (affaire des pigeons-voyageurs). Paris, 31 mai 1952. RV-378448

© Roger-Viollet - Lire les conditions générales d'utilisation des photos

 

 

Le gouvernement français fait preuve d'une soumission aux pressions des Américains qui veulent que la guerre menée par la France au Vietnam continue, et que le conflit s'étende au continent asiatique en ne voulant pas d'un armistice en Corée. Sous l'égide du Mouvement de la paix, une manifestation est organisée le 28 mai 1952 à l'occasion de la venue à Paris du général Ridgway. Le soir même, Jacques Duclos, dirigeant national du PCF, est arrêté en plein Paris. Pour cette arrestation, les policiers évoquent le fait d'avoir trouvé deux pigeons dans la voiture où il se trouvait : " Pigeons visiblement destinés à transmettre des messages... " Le PCF, il est vrai, était accusé de s'en prendre au moral de l'armée. En fait, les deux pigeons étaient destinés à la casserole du couple Duclos. Jacques Duclos fut libéré le 1er juillet à la suite de la décision de la chambre de mise en accusation. Cet épisode rocambolesque s'il ridiculise la police conditionnée pour l'anticommunisme ne doit pas cacher la répression intense à l'égard des militants communistes à Paris et sur l'ensemble du territoire.


1952 : Il y a cinquante ans, le " complot des pigeons "

http://www.humanite.fr/2002-08-19_Tribune-libre_-Il-y-a-cinquante-ans-le-complot-des-pigeons


Francisque Luminet


La Seyne-sur-Mer (Var)

Commenter cet article