Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'obtention du droit de vote en avril 1944 et une participation active à la Résistance semblent représenter le début de quelque chose de nouveau pour les femmes françaises. Etudier la vie quotidienne des femmes à Toulouse pendant et après la guerre - à travers des sources écrites et orales - montre que les années d'après-guerre, avec la réintégration des hommes, le rétablissement de la politique traditionnelle et le retour de la normalité quotidienne, ont poussé les femmes à reprendre leurs habitudes d'avant-guerre dans l'espace domestique. Il semble que, paradoxalement, les conditions créées par la guerre aient fourni des possibilités nouvelles aux femmes. Elles ont eu accès à une certaine autonomie, ont mesuré leurs capacités professionnelles, ont assumé de nouvelles responsabilités, et elles ont exprimé leurs opinions politiques pour la première fois...

L'intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous
http://clio.revues.org/index517.html



Hanna DIAMOND, « Libération ! Quelle Libération ? L'expérience des femmes toulousaines », Clio, numéro 1-1995, Résistances et Libérations France 1940-1945


Affiche annonçant l'exposition « Affiches et histoire de Toulouse »

Vive les F.F.I

Année : 1944
Dimensions : 75,2 x 51,7 cm
Artiste : J-P Le Verrier et R. Pagès
Référence : AF2883


1944, les Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) libèrent les villes les unes après les autres : Toulouse le 19 août, Paris le 25. Ainsi, après des années de propagande officielle, l’affiche peut galvaniser les combattants de l’ombre et valoriser leurs actions. Jusqu’alors clandestins, les dessins et leurs slogans s’étalent au grand jour, multipliant les cris de la victoire. Pour pallier la pénurie de papier, la feuille a été coupée en deux et retournée de l’autre côté pour une nouvelle impression.

 


Femmes dans les guerres (24)

Commenter cet article