Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'instauration du Service du travail obligatoire (STO), en 1943, conduit de nombreux jeunes Français, qui refusent de partir en Allemagne, à quitter leur famille et à se mettre à l'abri dans les régions montagneuses et forestières. Ainsi naissent les premiers maquis. Dans le Dauphiné, le massif du Vercors devient rapidement le lieu de regroupement des réfractaires de la région. Depuis Alger, le Comité français de libération nationale (CFLN), avec l'accord de la Résistance intérieure, décide d'utiliser les maquis alpestres pour retenir les forces allemandes au moment du débarquement allié qui se prépare. C'est le "plan montagnard".


Le 6 juin, les troupes anglo-américaines débarquent en Normandie. Les FFI lancent alors l'ordre de mobilisation générale. Plus de 3 000 résistants rejoignent le Vercors, encadrés par des militaires de l'ex-armée d'armistice et des gendarmes des compagnies de la Drôme et de l'Isère. Mais les autorités d'occupation ne peuvent admettre la libération de cette portion du territoire où la République est proclamée le 3 juillet. Deux divisions allemandes, appuyées par la Milice, assiègent alors le Vercors. Les maquisards semblent résister, mais, malgré leurs appels au secours, les Alliés ne leur font parvenir, par la voie des airs, que des armes légères en quantité insuffisante. Pour réduire la " République du Vercors ", les Allemands envoient des parachutistes lors de l'assaut final. Le 23 juillet, les résistants sont écrasés et obligés de se disperser. Près de 700 maquisards sont tués. La répression est terrible. Les blessés sont massacrés après avoir été torturés, comme à la grotte de la Luire. Les civils ne sont pas épargnés. Des habitants de La Chapelle-en-Vercors, Saint-Nizier et Vassieux sont fusillés...

Benoît HABERBUSCH

Armées d'aujourd'hui, n° 290, mai 2004


L'intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/04histoire/dossierdushd/histoiregendarmerie/dossiermoi/resistance/vercor1.htm

 


Police - Gendarmerie - Femmes (103)

Commenter cet article