Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

" C'est le lieu du crime. C'est aussi celui du procès et de la sentence. Le cadavre de Jacques Rumèbe est retrouvé, par hasard, dans un placard du cabinet du Dr Bougrat. Rumèbe, encaisseur de fonds, est justement un ami de Bougrat et son patient pour un long traitement de la Syphilis. Le docteur est accusé (à tort ? et peut-être un peu trop facilement ?) par un jury populaire pour cet assassinat. Les médias et l'opinion publique se déchaîneront sur ce médecin-meurtrier de Marseille. Un crime odieux aux dires de journalistes, une proie facile aussi en la personne du Dr Bougrat. Une justice au goût amer qui me (lui ? nous ?) reste en travers de la gorge. Comment un docteur peut commettre pareilles atrocités ? La question est posée, mais seul le Dr Bougrat pourra nous révéler, un jour, ses motivations. Quoi qu'il en soit, le Dr Bougrat, sera condamné au bagne à Cayenne. Sur le bateau en départ à Saint-Martin-de-Ré, la gouaille marseillaise se mêle au titi parisien. La houle embarque nos prisonniers, à bord de La Martinière, vers ce terrible lieu de peur, de maladie, de mort ..."


Le_secret_du_docteur_Bougrat

- document en version format PDF

Le secret du docteur Bougrat
http://storage.canalblog.com/99/02/534743/32557975.pdf

Un bagnard médiatique, Henri Charrière dit "Papillon"
http://storage.canalblog.com/99/02/534743/32557975.pdf

 


Bagnes coloniaux (24)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article