Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Entre 1920 et 1943, la France exerce sur la Syrie un mandat confié par la Société des nations (SDN). Héritière de la gendarmerie ottomane, la gendarmerie syrienne est alors restructurée par la France à partir de 1926. Cependant, elle aspire rapidement à son émancipation. Profitant d'un État désireux d'obtenir son entière souveraineté, la gendarmerie syrienne lui apporte dès lors un soutien sans faille et acquiert son autonomie en 1942. Si l'indépendance de la Syrie a été reconnue le 22 novembre 1943, les transferts des services publics assurés par la France ne sont pas réalisés instantanément. Les relations franco-syriennes s'enveniment et la prévôté française, confrontée aux troubles insurrectionnels qui secouent le pays au mois de mai 1945, doit faire face à la nouvelle gendarmerie syrienne.
Récit d'un affrontement.

Au cours du mois de décembre 1944, la gendarmerie syrienne recrute environ 2 000 gendarmes. Ce chiffre approximatif laisse présager la rupture entre la prévôté française et cette Arme, que le colonel Gilbert qualifiait de " fille de la gendarmerie française " . La prévôté française, de par sa vocation à maintenir l'ordre, se trouve ainsi directement impliquée dans un conflit naissant. L'affrontement violent de ces deux gendarmeries livre un exemple caractéristique du rôle des gendarmes syriens dans la quête d'indépendance de leur pays...

Lire l'intégralité de cet article en cliquant sur le lien ci-dessous
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/04histoire/articles/gendarmerie/histoire/champ/pa1.htm


Les gendarmes dans la bataille de Taguin
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/04histoire/articles/gendarmerie/histoire/hab1/pa1.htm


La gendarmerie pendant la campagne de Tunisie (novembre 1942 - mai 1943)
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28745637.html

 


Police - Gendarmerie - Femmes (157)

Commenter cet article