Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note du Juge Petit (juge d'application des peines du tribunal de grande instance) de Troyes sur les événements de la nuit du 15 au 16 mai 1970 à la centrale de Clairvaux (tentative d'évasion sévèrement réprimée) et leurs conséquences ...


« ... Dans la nuit du 15 au 16 mai 1970, six détenus tentaient de s'évader de la maison centrale de Clairvaux. L'un d'eux, qui avait à sa disposition une clé de cellule réussissait en outre à monter dans sa cellule la veille au soir une perceuse se trouvant normalement dans l'atelier où il travaille. Au cours de la nuit, il perçait une ouverture dans la porte de la cellule et réussissait à l'ouvrir de l'extérieur avec la clé en sa possession, et il ouvrait la cellule de cinq de ses camarades. Ils réussissaient ensuite à gagner une bouche d'égout qui était simplement recouverte de terre et d'un tas de bois et parvenaient ainsi dans la dernière enceinte de la Maison centrale, mais entre temps l'alerte avait été donnée en raison de bruits suspects perçus par un surveillant des miradors et les détenus étaient repérés dans les égouts avant d'avoir pu sortir des égouts par la grille qui les clôt lorsqu'ils parviennent à la dernière enceinte. Pour les intimider, les vannes qui retiennent le ruisseau qui emprunte le passage de cet égout furent levées et certains surveillants émirent l'idée de noyer les détenus. Ceux-ci sentant le danger et craignant pour leur vie décidèrent de se rendre. Leur seule arme était une barre de mine qu'ils remirent avant même de sortir des égouts. 


Une trentaine de surveillants et le directeur de la Centrale se trouvaient là et le personnel qui était d'ailleurs armé de matraques réglementaires, de mousquetons et même d'une mitraillette s'assura successivement de la personne des six détenus qui furent aussitôt enchaînés. Ils subirent peut être déjà quelques violences, mais c'est surtout au bureau central des surveillants où ils furent aussitôt conduits qu'ils devaient être violemment frappés à coups de poing, de matraques et de crosses. Ils étaient alors enchaînés et durent subir ce matraquage sans pouvoir y opposer la moindre résistance. Ce n'est qu'après cette séance qu'ils furent conduits au quartier disciplinaire et pendant le trajet eurent encore à subir des coups des surveillants qui les accompagnaient ou se trouvaient sur leur passage. Les premiers témoignages que j'ai recueillis de ces six détenus sont unanimes sur les circonstances de leur évasion et sur les sévices qu'ils eurent à subir et il n'y a donc aucun doute possible sur l'exactitude des faits qui viennent d'être relatés. Une matraque fut même cassée, prétendirent les victimes entre le "massacre" du poste central et le quartier disciplinaire et, de fait, lorsque le Procureur de la République, voulant en avoir le coeur net, demanda au cours de son enquête que les matraques lui soient présentées, l'une d'elles fut retrouvée brisée en deux et il fut alors admis qu'elle avait été brisée au cours de la nuit ... »

Lire l'intégralité de cet article en cliquant sur le lien ci-dessous

Note du Juge Petit (juge d'application des peines du tribunal de grande instance) de Troyes sur les événements de la nuit du 15 au 16 mai 1970 à la centrale de Clairvaux ...
http://www.horstfantazzini.net/clairvaux.htm

Scènes de transfert de détenu(e)s au XIXe siècle
http://storage.canalblog.com/74/63/534743/32753182.pdf

Capuchon et cage à poule
http://storage.canalblog.com/72/97/534743/33401509.pdf

Les "cages à poules" des prisons françaises
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28610456.html

Historique des parloirs des familles dans les prisons françaises
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28717276.html

Regard sur l'histoire de la formation des personnels pénitentaires
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28733946.html

Les frères gardiens à la prison centrale de Nîmes de 1842 à 1845
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28753398.html

Les prisons d'Agen sous l'Ancien Régime
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28752765.html

Le 5 décembre 1971 éclate à la centrale Ney à Toul ...
http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28748509.html

Faut-il détruire La Petite Roquette ?
http://storage.canalblog.com/98/23/534743/32360113.pdf

 


Prisons actuelles - Évasions (63)

Commenter cet article