Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

" Les colonies agricoles, « maisons de correction à la campagne »,  créées en vertu de la loi  du 5 août 1850, accueillaient les enfants coupables de vols, souvent alimentaires, les petits vagabonds, et les petits mendiants. 

 

 Issus des milieux les plus pauvres de la société, par leur comportement et leur manière de vivre, ils inquiétaient la bourgeoisie qui pensait que si ces gamins n'étaient pas encore des vrais  délinquants, ils pouvaient le devenir un jour ou l'autre. 


 Il fallait donc se protéger de ces enfants qui encombraient les rues des villes, et les soustraire à leurs parents qui n'étaient pas jugés dignes de les  élever correctement. 

 L'État a décidé de se charger de leur l'éducation, en les plaçant sous la tutelle de l'administration pénitentiaire, dans des colonies agricoles.

 Ces établissements privés, contre rétribution, recevaient ces petits délinquants, auxquels ils devaient dispenser une éducation morale, une instruction primaire, et une formation professionnelle.
 

 Pour les insubordonnés des colonies agricoles, et pour les enfants de moins de 16 ans, condamnés à  des peines de plus de 2 ans, l'Etat avait mis en place une structure plus répressive, appelée « Colonie Correctionnelle ». 

Cet établissement pénitentiaire pour jeunes détenus a été installé en Corse, dans la région d'Ajaccio, dans la vallée de Saint-Antoine, sous le nom de Colonie correctionnelle de Saint-Antoine. 

 Sa durée de vie a été de 11 ans, de janvier 1855 à juin 1866. 

 De la date de son ouverture, en janvier 1855, au mois d'août 1859, elle était rattachée au pénitencier agricole pour adultes de Coti Chiavari, distant d'une quarantaine de kilomètres. 

 A partir du mois d'août 1859, elle devint autonome, et prit le nom de Colonie Horticole de Saint-Antoine, jusqu'à sa fermeture, en juin 1866.

 

 .... 

 

 Après un rappel de l'historique de la répression des mineurs délinquants en France au 19ème siècle, c'est l'histoire de ce « bagne pour enfants » qui est évoquée dans cet ouvrage. "

La colonie horticole de Saint-Antoine (Corse)
http://site.voila.fr/bagne-enfant-ajaccio

 


Maisons de correction - Bagnes enfants - délinqua (33

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article