Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la Libération, une commission de réforme des institutions pénitentiaires est instituée; elle est présidée par Paul AMOR. Au mois de mai 1945, cette commission formule les quatorze principes qui allaient guider désormais l'action de l'Administration pénitentiaire. Le point treize de ces principes préconise « que tout agent du personnel pénitentiaire doit avoir suivi les cours d'une école technique spéciale ». C'est au mois d'octobre qu'est créée aux prisons de Fresnes la troisième école pénitentiaire.

 

Le contexte général de l'Institution pénitentiaire au sortir à la Libération de la France.

 

Le 30 septembre 1944, P. AMOR est nommé Directeur général des services pénitentiaires du ministère de la Justice. Il prend la direction d'une administration confrontée à des problèmes graves : un parc immobilier ancien, insalubre et mal entretenu avec un effectif de la population pénale qui va de cesse augmenter (67 200 détenus en mars 1946, dont 29 401 dépendants des cours de justice). Ajoutons à cela la lutte contre la faim et les maladies associées, notamment la tuberculose et le typhus dans les prisons. La question sanitaire est donc un axe prioritaire pour la nouvelle administration qui se met en place.

 

Quant au contexte politique, il est compliqué par l'épuration. Les responsables d'établissements pénitentiaires doivent parfois gérer le quotidien avec des comités de libération qui s'attribuent des pouvoirs de police et de justice, une autorité préfectorale en restructuration et une autorité judiciaire sensiblement désorganisée.

 

Pourtant, c'est dans ce contexte politico-administratif que le 9 décembre 1944, un arrêté crée une commission « chargée d'étudier, d'élaborer et de soumettre au garde des Sceaux les réformes relatives à l'Administration pénitentiaire ».

 

Quatorze principes fondateurs de la Réforme sont formulés en mai 1945 par la commission de réforme des Institutions Pénitentiaires Françaises dont le premier principe mérite à lui seul beaucoup d'attention « La peine privative de liberté a pour but essentiel l'amendement et le reclassement social du détenu »…

 

1946 -1947 - La Réforme Pénitentiaire - L’Ecole et le Centre d’Etudes Pénitentiaires

http://philippepoisson.unblog.fr/files/2008/10/19461947larformepnitentiairelecoleetlecentred.pdf

Paul Amor - La réforme Amor - Chronologie
http://storage.canalblog.com/71/48/534743/32880627.pdf


Regard sur l'Histoire de la Formation des Personnels Pénitentiaires
http://storage.canalblog.com/98/95/534743/32433943.pdf

 


Prisons actuelles - Évasions (76)

Commenter cet article