Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un dyptique: La Foi du souvenir / La logique des bûchers


Nathan Wachtel, historien et anthropologue, professeur au Collège de France, s'est fait connaître avec le sublime essai d'ethno-histoire La Vision des vaincus . Il y faisait le récit du choc de la conquête hispanique au XVIe siècle, mais du point de vue des indigènes, en partant de la documentation laissée par ceux-ci. Familier de l'histoire régressive, pionnier de l'histoire orale, attaché à retisser le lien entre présent et passé, il dit vouloir « scruter l'histoire à l'envers » et restituer les itinéraires individuels autant que les mémoires collectives. Dans La Foi du souvenir , il parcourait ainsi les archives inquisitoriales espagnoles et portugaises du XVIIe siècle, à la recherche de l'identité complexe des marranes, ces juifs convertis au christianisme. Partant du principe que ces « nouveaux-chrétiens » judaïsants « incarnent une Amérique souterraine », Wachtel disait « opérer un renversement des perspectives, ou déplacement du regard, en tentant de saisir sous ses divers aspects la face cachée, clandestine, de la société créole ». « En ce sens, après La Vision des vaincus et Le Retour des ancêtres, ce livre sur La Foi du souvenir form[ait] le dernier volet d'une trilogie dont le fil conducteur serait celui d'une 'histoire souterraine' des Amériques, entre mémoire et oubli » . Huit ans plus tard, on peut parler de quadrilogie, puisque La logique des bûchers constitue clairement un dyptique avec La foi du souvenir. Dans le premier volet, Wachtel écrivait une série de portraits, la biographie d'une dizaine de « nouveaux-chrétiens » ibériques persécutés. Il rendait ainsi compte de la signification complexe du marranisme et de son ampleur internationale.


Dans le second volet, Wachtel focalise davantage son analyse sur les techniques de l'Inquisition, sur le fonctionnement si particulier de cet appareil répressif. On ne peut qu'envier le passionnant travail d'historien que permettent les archives du Tribunal inquisitorial de Lisbonne, dans la première moitié du XVIIIe siècle. A partir d'une centaine de procès, Wachtel dresse les généalogies des inculpés, livre la substance de leurs aveux et démonte les pratiques et procédures de l'Inquisition. Son travail de micro-histoire vise à reconstituer les réseaux familiaux ainsi que les parcours des individus : « A travers l’analyse micro-historique de différents procès, en nombre certes limité mais choisis pour leur complémentarité, nous tenterons de reconstituer les relations qui unissaient entre eux les membres des réseaux marranes, en nous conformant en somme à la démarche des Inquisiteurs eux-mêmes […]. Il s’agit donc non seulement de restituer, autant que possible, les destinées et le vécu des victimes, mais encore de remonter les mécanismes de l’appareil de répression, de scruter l’engrenage dont le mouvement entraîne inéluctablement les uns et les autres, afin de mettre au jour, en définitive, la logique des bûchers » .

 

 

 

Les Inquisitions ibériques


L'Inquisition espagnole est fondée en 1480 et s'inscrit dans un processus de discrimination plus global, qu'attestent l'expulsion des juifs décidée par les souverains très catholiques en 1492, mais aussi les statuts de « pureté du sang » édictés dès le milieu du XVe siècle. Ces derniers interdisent de nombreuses charges et carrières aux personnes qui, en ligne paternelle ou maternelle, auraient reçu la « souillure » du sang impur d'un ancêtre juif ou judaïsant. Comme le souligne Wachtel, l'identité des « nouveaux-chrétiens » n'est plus seulement religieuse dans ces statuts, mais aussi généalogique (voire biologique). Les vagues de conversions forcées ont lieu dès la fin du XIVe siècle, et reprennent de plus belle au début du XVIe siècle.

Ancien élève de l'École normale supérieure lettres et sciences humaines, agrégé d'histoire, Arnaud Fossier est actuellement inscrit en thèse de doctorat à l'École des hautes études en sciences sociales sous la direction du professeur Jacques Chiffoleau.

À partir d'un travail mené sur la documentation de la Pénitencerie apostolique, office pontifical né à la fin du XIIe siècle, il s'intéresse à la mise en place administrative et judiciaire d'une "gouvernementalité pastorale" entre le XIIe et le XIVe siècle, aux "tribunaux de la conscience", et à la formation d'un "espace public".

Il est également fondateur de la revue de sciences humaines Tracés, créée en 2002, qui compte à ce jour la parution de 15 numéros, dont le dernier intitulé "Pragmatismes". En 2009, il coordonnera le numéro 17 "Que faire des institutions?"


L'Inquisition fut-elle l'antichambre du totalitarisme ?
http://www.nonfiction.fr/article-2306-linquisition_fut_elle_lantichambre_du_totalitarisme_.htm
[jeudi 19 mars 2009 - 05:00]

Présentation de l'éditeur:


Avec l'invention d'une police rigoureuse et de pratiques rationnelles fondées sur l'administration logique de la preuve, les Tribunaux des Inquisitions ibériques ont contribué à l'émergence de la modernité en Occident,. L'action inquisitoriale a pour but l'extirpation des hérésies (à l'origine principalement de l'hérésie judaïsante), et le salut de l'âme des inculpés eux-mêmes, à condition évidemment que ceux-ci se repentent sincèrement de leurs fautes et se confessent exhaustivement..

Les archives des Tribunaux de l'Inquisition fournissent, du XVIe au XVIIIe siècle, une abondante documentation qui permet d'analyser les procédures appliquées au rassemblement et au recoupement des preuves de culpabilité (par l'espionnage, le mouchardage et la dénonciation bien plus que la torture), ainsi que les techniques d'investigation et d'interrogatoire qui, au long des procès, finissent par contraindre les accusés aux aveux les plus complets.

En bref, la modernité à laquelle contribuent éminemment les Inquisitions n'est autre que celle des systèmes totalitaires qui atteignirent leur plein développement au cours du XXe siècle.

L'auteur:

Professeur au Collège de France, Nathan Wachtel a publié dans la même collection Dieux et vampires. Retour à Chipaya en 1992 et La Foi du souvenir. Labyrinthes marranes en 2001.


Titre du livre : La logique des bûchers
Auteur :
Nathan Wachtel
Éditeur : Seuil
Collection : Librairie du XXIe siècle
Date de publication : 12/02/09
N? ISBN : 2020846535

Commenter cet article