Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://doc-00-8g-3dwarehouse.googleusercontent.com/3dwarehouse/secure/hhulr73hmmak89paul31eote4ben7ngk/1pfn7hp8ud5v8b7tbem815btcinlhcjr/1358683200000/lt/*/a0b7a39566972b3c538fbab4c31f1b?ts=1260906810000&ctyp=other« A Autun, la prison se trouvait alors au rez-de-chaussée du palais de Justice. Elle était réputée pour sa vétusté et pour l'étroitesse de ses locaux. Or, au milieu du XIXème siècle, se pose déjà le problème de la surpopulation carcérale. La fin de la Deuxième République et la proclamation du Second Empire par Louis-Napoléon Bonaparte se traduisent par un afflux de détenus politiques : militants ouvriers et républicains emprisonnés pour s'être opposés au nouveau régime et condamnés à des peines de prison plus ou moins longues. Devant cet afflux de prisonniers, Victor Rey, conseiller général d'Autun, obtient de l'Assemblée départementale la construction d'une prison circulaire «  pour des raisons d'économie, de facilité de surveillance, de sûreté et de moralisation »… »

Le 14/12/2005 par Patrick Girard

La « prison modèle » d'Autun

http://philippepoisson.unblog.fr/files/2008/11/laprisonmodledautun.pdf


Les anciennes prisons de Quimper de la fin de la Révolution au Second Empire

http://storage.canalblog.com/40/85/534743/32480374.pdf

 

La joyeuse prison de Pont-L'Evêque

http://sd-1.archive-host.com/membres/up/663223213/prison.pdf

 

La question de la prison au XIXe siècle

http://philippepoisson.unblog.fr/files/2008/11/laquestiondelaprisonauxixesicle.pdf


Les frères gardiens à la prison centrale de Nîmes de 1842 à 1845

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28753398.html

 

Prisons anciennes (62)



Commenter cet article