Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Annick Tillier nous présente dans cet ouvrage tiré d'une thèse, une analyse exhaustive de l'infanticide breton de la Restauration à la fin du Second empire. Certes, elle confirme ce que l'on savait déjà, à savoir que les femmes infanticides au XIXe siècle sont des femmes pauvres, d'origine rurale, analphabètes pour la plupart et, pour l'essentiel, célibataires. Il en est de même pour les modalités de mise à mort, les violences exercées sur les nouveaux nés, la dissimulation du cadavre, explicitées ici, toutefois, par une typologie éclairante. Les stratégies de déni de grossesse, enfin, renvoient aux mêmes logiques pseudo-scientifiques que celles rencontrées au début de la Troisième République, entre hydropisie et arrêt des règles imputé au froid ou à l'humidité. La description est irréprochable et il ne sera peut-être pas utile de revenir sur le sujet. »

 

Pour citer cet article

 

 Anne-Marie SOHN, « Annick TILLIER, Des criminelles au village. Femmes infanticides en Bretagne (1825-1865), Rennes, 2001, Presses Universitaires de Rennes, 447 p. », Clio, numéro 17/2003, Prostituées, mis en ligne le 10 juin 2003.

http://clio.revues.org/index599.html

 

Des criminelles au village

Femmes infanticides en Bretagne (1825-1865)


Les sources judiciaires permettent de reconstituer 600 affaires d'infanticides portées devant les tribunaux bretons. Elles éclairent la personnalité des femmes mises en accusation, leur vie quotidienne, leurs amours, le regard que portent sur elles les communautés villageoises. La pesanteur du contrôle exercé sur les femmes seules, la sévérité avec laquelle sont traitées les déviances, mettent en lumière la place qu'occupe la réputation dans le système de valeurs des ruraux et démontrent que l'infanticide est profondément arrimé à la problématique de l'honneur et de son envers, la honte.

Annick Tillier

Format : 15,5 x 24 cm

Nombre de pages : 400 p.

ISBN : 2-86847-595-7

2001

 


Affaires criminelles - Criminalité (99)

Commenter cet article