Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

« Lille, le 1er septembre 1944, l'occupant intensifie ses préparatifs de départ, au loin les explosions se succèdent, les Alliés ne sont plus qu'à quelques heures de la ville. A Loos, les Allemands évacuent les détenus du plus important établissement pénitentiaire de la région vers la gare de Tourcoing où, entassés dans des wagons, ils prennent la direction du Reich via la Belgique.

  

Avec ce train qui disparaît en cette fin d'après-midi s'ouvrent l'un des épisodes les plus dramatiques de la Libération et l'une des énigmes les plus douloureuses de la déportation. Comment a-t-on pu laisser partir les meilleurs des enfants du Nord et du Pas-de-Calais alors que l'occupant se replie ? Qui sont ces résistants et ces otages évanouis dans l'univers concentrationnaire allemand ?

Par  Jean-Paul VISSE, La fin de l'énigme du « train de Loos »

Une enquête minutieuse de l'historien Yves Le Maner met fin à soixante années d'approximations sur l'un des drames de la déportation.

La fin de l'énigme du « train de Loos »

http://marcel.houdart.online.fr/lvn%202003%2004%2023%20train%20de%20loos.htm

Les oubliés de Romainville, un camp allemand en France

http://storage.canalblog.com/72/83/534743/32450162.pdf

 

Georges Guingouin, surnommé « Lou Grand »

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28747294.html

 

Commenter cet article