Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Dieulefit ou le miracle du silence, Anne Vallaeys nous avait rappelé que, lorsque la guerre éclata en 1939, les directrices de l’école de Beauvallon accueillirent aussitôt les enfants juifs. Et leurs parents, bientôt. A la mairie, une employée d’une vingtaine d’années commença à fabriquer des faux-papiers. D’autres réfugiés arrivèrent, des anonymes, des artistes... Et d’autres maisons s’ouvrirent. A l’école, les enfants se serrèrent un peu plus sur les bancs. La population grimpa jusqu’à cinq mille personnes. Le bourg accueillait ainsi autant de pourchassés qu’il comptait de natifs... Dieulefit sut désobéir, dire non aux lois iniques [1].


Aujourd’hui, Anne Vallaeys précise dans un article de Libération repris ci-dessous que « si en France il y a une résonance entre le sort des migrants et un épisode du passé, c’est plutôt la IIIe République et sa politique xénophobe qu’il conviendrait de pointer, puisqu’elle prépara un terrain favorable aux camps d’internement de l’Etat français de Vichy. »...

Lire l'intégralité de cet article en cliquant sur le lien ci-dessous

 

C’est la IIIe République qui a préparé un terrain favorable aux camps d’internement de Vichy
 http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3206

 


Camps d'internement (32)

Commenter cet article