Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Il existe sous l’Ancien Régime plusieurs types de prisons : les prisons laïques et les prisons ecclésiastiques, les prisons ordinaires (royales, échevinales, ecclésiastiques) et les maisons de force (dépôt de mendicité). Chaque seigneur, chaque fief, chaque commune a sa propre justice et par conséquent son propre lieu d’emprisonnement. Amiens possède plusieurs prisons, celle de l’échevinage, située dans le beffroi, celle du vidame, ainsi que celle du roi, appelée communément conciergerie. Située dans les dépendances du bailliage (derrière l’actuel Hôtel de ville), la conciergerie fut utilisée durant tout l’Ancien Régime et une grande moitié du XIXe siècle puisqu’elle ne ferma ses portes qu’en 1853. Les prisons seigneuriales se trouvent généralement, quant à elles, dans les châteaux. Ainsi, la prison du seigneur de Mailly-Maillet se situe dans l’une des deux tours d’entrée de son château.

 

Sur les 30 000 prisonniers environ que compte la France en 1789, la majorité d’entre eux est condamnée à l’enfermement et emprisonnée dans ces divers lieux où les conditions de vie dépendent du niveau de fortune.

Les prisons d'Ancien Régime en Somme
http://www.somme.fr/var/storage/original/application/da2b3566087a4ddec4a3a33ba4717d5f.pdf

 


Prisons anciennes (43)

Commenter cet article