Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gibets, piloris et cachots du vieux Paris Si la première partie de ce titre reporte de suite le lecteur à l’époque de l’Ancien Régime, sa seconde moitié demande. par contre, à être quelque peu précisée.

Les « cachots du vieux Paris » traités dans cet ouvrage sont ceux que les Parisiens ont pu connaître jusqu’en 1789, à savoir, autant que cette classification est possible : 1. Les prisons d’État (la Bastille, le donjon de Vincennes, le For-l’Évêque) ; 2. Les prisons de droit commun (le Grand-Châtelet et ses deux annexes, la Conciergerie et le Petit-Châtelet, l’Abbaye, Saint-Martin, Saint-Éloi et la Force) ; 3. Les prisons dépendant de l’Hôpital Général (la Salpétrière et Bicêtre) ; 4. Celles des juridictions subalternes (comme Saint-Lazare), et, 5. Les maisons de détention de certains établissements privés, soit religieux (Sainte-Pélagie, les Madelonnettes, les Filles de Saint-Michel, Sainte-Valère), soit laïcs (les maisons de discipline de Mlle Douay et de Marie de Sainte-Colombe).

Leur histoire aurait dû prendre fin avec celle de l’Ancien Régime. Mais certaines d’entre elles – et non des moindres – ayant connu, soit en septembre 1792, soit sous la Terreur, des jours particulièrement tragiques, il m’a paru indiqué de continuer leur historique jusqu’à la réaction thermidorienne. On ne saurait, par exemple, concevoir l’histoire de la Conciergerie sans relater ce qui s’y passa au cours de la Révolution.

Enfin, il a été tenu compte des renseignements récemment recueillis sur des vestiges du gibet de Montfaucon, ,au souvenir toujours vivace dans la population parisienne, et, par ailleurs, je me suis efforcé de dissiper maintes légendes, non moins tenaces, sur certaines bastilles des temps passés.

‑‑‑‑‑ Table des matières ‑‑‑‑‑

Chapitre I : Les justices seigneuriales de Paris – Chapitre 2 : Les lieux patibulaires de Paris – Chapitre 3 : Le gibet de Montfaucon – Chapitre 4 : Piloris et échelles de Paris – Chapitre 5 : Les prisons de Paris – Chapitre 6 : La prison de la Bastille – Chapitre 7 : Le donjon de Vincennes – Chapitre 8 : Le For-l’Évêque – Chapitre 9 : Le Grand-Châtelet – Chapitre 10 : La Conciergerie – Chapitre 11 : Le Petit-Châtelet – Chapitre 12 :L’abbaye – Chapitre 13 : Les prisons Saint-Martin et Saint-Éloi. Le dépôt des galériens de la Tournelle – Chapitre 14 : Les prisons de la Force – Chapitre 15 : La Salpétrière – Chapitre 16 : Bicêtre – Chapitre 17 : Les prisons seigneuriales et les prisons privées – Index alphabétique – Table des plans – Bibliographie

 

La revue de presse

Pierre Audiat (La Revue de Paris, 1956)

« Un inventaire minutieux, précis et complet, des géhennes de l’Ancien Régime. Ce catalogue, sans défauts, est riche d’enseignements de toute nature. »

Christian Melchior-Bonnet (Historia, 1955)

« Jacques Hillairet a dépouillé avec son habituelle érudition les vieux dossiers. Il recense ainsi les lieux patibulaires de Paris où on pendit, décapita, brûla, écartela, roua. Il ne s’est pas borné à fixer l’histoire topographique, et architecturale ; il évoque les principales scènes qui s’y sont déroulées. »

 


Justice - Peine de mort - Expertises (68)

Commenter cet article