Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coco Chanel est une femme qui mena sa vie sentimentale, comme son entreprise, à la façon d’un homme. Dirigiste, intransigeante, exclusive, elle ne s’embarrassait pas de détours, elle savait tracer son propre chemin et n’avait cure des commentaires ou conseils. En 1939, elle n’hésita pas à fermer la maison Chanel sous l’occupation allemande. Une période trouble au cours de laquelle Coco Chanel eut un amant allemand, le baron Dingklag, qu’elle connaissait bien avant la guerre. En parallèle vers 1943, elle fût chargée par les allemands d’une mission secrète Madrid auprès de Winston Churchill (un ami du Duc de Westminster) afin de proposer une ouverture de négociations. Cette mission fût un échec, il n’y eu jamais de rencontre. Une période trouble qui lui ont valu quelques soucis à la Libération.

 

Après la guerre elle s’installe en Suisse, la maison de Couture restant fermé. Le succès est toujours au rendez-vous pour les parfums exploités par les frères Wertheimer auxquels Chanel fait un procès en 1939 afin de renégocier un contrat peu en faveur de Mademoiselle Chanel. Après de multiples manœuvres elle obtient réparation en 1947 avec d’énormes dédommagements sur les ventes faites pendant la guerre ainsi que le versement de royalties de 2% brut sur toutes les ventes de parfums Chanel dans le monde. Une aubaine quand on connaît le succès du Chanel N°5. Un succès qui doit beaucoup à la célèbre phrase de Marilyn Monroe, laquelle répondant à la question d’un journaliste qui lui demandait : « …. Comment vous habillez-vous la nuit ? ….» « Cinq gouttes de Chanel N°5 » *. Une phrase qui fit le succès du parfum et le désastre des marchands de pyjamas !

 

Malgré ce procès elle garda de très bonnes relations avec les frères Wertheimer, l’un deux étant éperdument amoureux de Coco…

 

2009 : l'année Coco Chanel

http://www.fashions-addict.com/index.asp?ID=373&IDF=1612

Commenter cet article