Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La rencontre-débat, modérée par Ouanassa Siari Tengour et Abdelmadjid Merdaci, organisée le 28 avril dernier au Centre culturel français d’Alger autour des deux historiens a attiré un public très nombreux et attentif.

 

Benjamin Stora, professeur d’Histoire du Maghreb à Paris XIII, a traité de « La guerre d’indépendance algérienne : usages de ce passé en France, entre histoire et mémoire ». L’historien a insisté sur le développement considérable de la connaissance de cette séquence auquel on assiste en France depuis une dizaine d’années, notamment à la suite de travaux universitaires. Mais il s’est interrogé sur le fait que cette histoire savante n’arrive pas à freiner les usages abusifs du passé s’exprimant par la puissance des revendications mémorielles, quelquefois portées par des nostalgiques du temps colonial.

 

De son côté, l’historien Mohamed Harbi a traité de « La connaissance de l’Algérie à l’épreuve de l’histoire contemporaine », s’interrogeant : « Où en sommes-nous dans l’écriture de l’histoire contemporaine de l’Algérie ? Comment a été élaborée son historiographie ? …

 

Benjamin Stora et Mohamed Harbi à Alger : « écrire l’histoire »

Date de publication : samedi 2 mai 2009

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3262

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article