Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par le chevalier démasqué

… « Alsacien de la France de l’intérieur », né à Chamalières car son père (né, lui, à Besançon) travaillait alors chez Michelin, il rend hommage aux écrivains qui donné un coup de pouce au cours de sa vie : « Aucun autre art n’a infléchi ma vie – seulement la littérature ». Marin d’abord sur un vaisseau suédois, pour avoir lu « L’Ile au Trésor » et les livres de Jack London, il réfléchit par une nuit tranquille à son destin, à son envie de renvoyer un écho de ce qu’il vit et décide de devenir cinéaste. Mais « le cinéma, c’est le château de Kafka : pour pouvoir y entrer, il faut être dedans ». Il postule alors à la place d’un cameraman aux Armées, qui vient de mourir, et devient le grand témoin des guerres d’après guerre. La suite, on a pu la lire, on a pu la voir. On peut désormais l’écouter …

 

L’intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous

 

Pierre Schoendoerffer ou l’honneur d’un témoin

http://www.canalacademie.com/Pierre-Schoendoerffer-ou-l-honneur.html

 

Par Elizabeth Antébi

 

Pierre Schoendoerffer est un cinéaste mythique : de la 317ème Section à L’Honneur d’un Capitaine, son chef d’oeuvre reste Le Crabe Tambour, qui avait été tiré d’un de ses propres livres couronné par le Grand Prix de l’Académie française.

 

Emission téléchargeable de 39’19’’

Date de mise en ligne : 21 décembre 2007

 


Commenter cet article