Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« …limiter son intérêt à ce qui est édifiant et esthétiquement satisfaisant constituerait le meilleur moyen de préparer des désastres pour l’avenir », écrit Richard Breitman en introduction de son ouvrage. Comme nombre de chercheurs, le spécialiste d’histoire allemande décide donc de se plonger dans l’analyse d’un acteur majeur du génocide, Heinrich Himmler, afin d’en tirer des « leçons morales et politiques ».

 

Le lecteur qui pense trouver dans ce livre une canonique écriture de la vie de Himmler restera entièrement sur sa fin. Le titre, comme le projet dans son ensemble, ne sont qu’un argument pour interroger une question centrale de l’histoire du nazisme depuis trente ans : La Shoah a-t-elle été planifiée ou improvisée ? Cette question apparaît ici dépouillée, presque nue, évidée de centaines et centaines de pages de débat. Himmler semble bien, pour Breitman, être plutôt une porte d’entrée dans ce débat que le sujet principal de son étude. Les déchets de l’histoire du national-socialisme ont pourtant habitué le lecteur à des descriptions psychologisantes des tares d’une véritable galerie des horreurs, d’un Goebbels boiteux à un Göring morphinomane ; il ne manque que les questions fumeuses sur la place de l’homosexualité dans la genèse de l’antisémitisme d’Hitler…

 

Point de galerie biographique ici, il n’y aura pas de possibilités de rejeter le mal absolu dans la marginalité, dans l’inexplicable, dans l’altérité, ou pire, dans la responsabilité unique de quelques hommes, car c’est une dissection minutieuse que propose ce livre, celle des catégories de la décision de la Shoah, comme l’analysait, il y a peu, Florent Brayard …

 

« Même le nouveau-né au berceau doit être écrasé comme un gros rat ».

[lundi 25 mai 2009 - 15:00]

 

L’intégralité de l’article de Nicolas Patin est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.nonfiction.fr/article-2537-_meme_le_nouveau_ne_au_berceau_doit_etre_ecrase_comme_un_gros_rat_.htm

 

   

Résumé :

 

La Solution finale a-t-elle été préméditée de longue date ou élaborée en fonction des événements ? Hitler en fut-il le planificateur ou seulement l’instigateur ? C’est à ces questions, objets d’une âpre controverse entre les historiens, que Richard Breitman tente de répondre. Grâce à une enquête minutieuse menée à partir de documents d’archives, l’auteur nous livre bien plus qu’une biographie de Heinrich Himmler. Si, dès le début, l’extermination des Juifs constituait un élément fondamental de la stratégie nazie, Richard Breitman nous montre que le plan détaillé fut conçu plus tard. Selon lui, l’évolution de la Shoah fut liée aux victoires nazies et à la conquête des territoires (et à la soumission des peuples), bien plus qu’ à une radicalisation des objectifs. Heinrich Himmler, chef de toutes les polices de l’Allemagne nazie en 1938, devenu ministre de l’Intérieur en 1943, était un bureaucrate redoutable. Menant des combats acharnés, triomphant aisément de Göring et de Frank (gouverneur en Pologne), il sut habilement exploiter les rapports étroits qu’il entretenait avec Hitler – qu’il consultait en tous points – et ses talents de dissimulation pour atteindre son but. Richard Breitman insiste en particulier sur le soin extrême de Himmler pour cacher l’atrocité de la Shoah, sur ces euphémismes linguistiques et son attention à ne rien communiquer par écrit. Himmler avait parfaitement conscience du préjudice politique que causerait la révélation de la solution finale mais poursuivait avec opiniâtreté son dessein ultime. Hitler et Himmler jouèrent ainsi des rôles complémentaires, le premier ayant conçu la politique nazie à l’égard des Juifs et le second, à la tête de la SS, passé maître en matière d’organisation, transformant cette politique en une terrifiante réalité.

                        

Titre : L'architecte du génocide - Himmler et la solution Finale

Auteur : Richard Breitman

Editeur : CALMANN-LEVY

 

Paru le : 13/05/2009

ISBN / EAN13 : 9782702140208

Nombre de pages : 384

 


Guerre 1939 -1945 - Vichy (96)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article