Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Bordeaux a longtemps ignoré son passé de port négrier, mais, aiguillonnée par le mouvement associatif, elle ne pouvait rester à l’écart alors que Nantes poursuit son travail de mémoire. L’ouverture au musée d’Aquitaine de salles consacrées à l’esclavage mérite donc d’être remarquée. Nous reprenons un entretien accordé à ce sujet par Alain Juppé, maire de la ville.

 

L’inauguration officielle s’est déroulée le 10 mai dernier, à l’occasion de la Journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions, en présence de la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie. Faut-il voir dans l’absence de Nicolas Sarkozy à cette cérémonie une nouvelle manifestation de l’« anti-repentance » présidentielle ?

 

Comme le rappelle ci-dessous l’historien Marcel Dorigny, « l’esclavage [est] une histoire qui concerne la nation entière »…

 

L’intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous

 

Bordeaux se retourne vers son passé négrier

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3285

Date de publication : mardi 12 mai 2009

 

(Crédit photographique : Mascaron négroïde à Bordeaux (photo R.Z.))

 


Histoire - Documentaires (106)

Commenter cet article

walkmindz 27/05/2009 11:38

Les festivités commémoratives en tout genre déculpabilisent les uns et valorisent les autres.

Quand les pro-black professionnels et les anti noirs naturels s’allient, on obtient de bonnes émissions de télévision

De la guerre des mémoires jusqu’à ceux qui n’apprennent jamais rien, l’ignorance a un bel avenir communautariste devant lui.

Quand la France s’excuse d’être elle-même en légalisant la promotion discriminatoire, les dépositions passent pour du progrès.

Comment avancer entre le victimaire V.I.P. et l’universalisme discount dans une époque où l’Histoire est un alibi, pas un outil ?
la suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/05/10/post-it-la-journee-des-noirs-made-in-france/