Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incroyable histoire que celle de Violette Morris. Athlète omnisport, ce garçon manqué fut ensuite pilote automobile avant de sombrer dans la barbarie nazie…

 

 

Violette Morris, la hyène de la Gestap

 

Présentation de l'éditeur

 

Espionne au service de l'Allemagne nazie à partir de 1936, puis responsable de secteurs dans les organigrammes de la Gestapo de la rue des Saussaies à Paris de 1942 à 1944, créatrice de contre-réseaux d'infiltration dans la Résistance, Violette Morris avait connu auparavant la gloire sur les stades, et s'était comportée héroïquement sur le front d'Artois en 1915 en tant qu'ambulancière, puis à Verdun en 1916 comme estafette. Cette personnalité étrange, fascinante, bisexuelle, représenta la France dans les compétitions sportives entre les années 1912-1935. Championne de France et du monde des lancers, footballeuse internationale, également brillante en natation, water-polo, cyclisme, boxe, championne de rallyes automobiles, vainqueur du Bol d'Or, de Paris-les-Pyrénées-Paris (2 fois), du Grand Prix de San-Sébastian, elle devint une figure du Tout Paris. Mais c'est son activité d'espionne fascinée par l'ordre nazi qui demeure dans la mémoire historique. Chargée par la Gestapo sous l'Occupation de juguler les réseaux anglais du S.O.E., elle causa tant de pertes aux Britanniques que l'I.S. la condamna à mort. Tortionnaire sadique de patriotes, elle tomba sous les balles des maquisards normands du groupe Surcouf en avril 1944. Ainsi finit celle qu'Auguste Le Breton, qui l'avait bien connue lors de son incursion dans le milieu en 1940-1941, avait surnommée " La hyène de la gestap ". Un document étonnant sur un personnage hors du commun et monstrueux.

 

Biographie de l'auteur

 

Raymond Ruffin, historien, biographe, romancier, critique littéraire, chroniqueur pour Historia, Historama, Connaissance de l'Histoire, Les Dossiers de l'Histoire et Histoire pour tous, a écrit une quinzaine d'ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale, et particulièrement sur l'Occupation et la Résistance. Plusieurs de ses livres ont été couronnés par l'Académie Française. Parmi ses nombreux ouvrages publiés, La vie des Français au jour le jour 1944-1945, La Résistance normande face à la Gestapo.

 

Détails sur le produit

Broché: 278 pages

Editeur : Le Cherche Midi (25 mars 2004)

 

 

 

Violette Morris, la Gestapiste

Héroïne du sport, puis traître à son pays: une féministe à la Gestapo

«  Jean-Emile Neaumet - 2265049662 - Fleuve Noir: Crime Story  »

 

 

Née à Paris en 1893, Violette Morris se signale très tôt par un physique hommasse. Très tôt aussi, elle découvre les "amitiés particulières".

 

A 14 ans, elle se lance dans le sport et accumule les records dans plusieurs disciplines. En 1936, elle est contactée par les Services secrets allemands. Conquise par les fastes du IIIe Reich, elle se charge de "démanteler" les réseaux de la Résistance, après avoir monté une vaste filière de correspondants à travers toute la France.

 

Et elle devient ainsi la première responsable de nombreux crimes politiques crapuleux. Mais le 26 avril 1944, elle tombe elle-même dans un guet-apens...

 

L'histoire honteuse et malgré tout bouleversante d'une femme qui est également le reflet de son époque, par un jeune journaliste très informé

 

 

La diablesse

Raymond Ruffin

Editeur : Pygmalion (4 juillet 1997)

 

L'incroyable aventure de Violette Morris (1893-1944), 52 fois internationale, 9 fois championne de France, titulaire de plusieurs records nationaux et mondiaux, ne se raconte pas en trois lignes. Elle se lit, se dévore de la première à la dernière page. Impossible, en effet, de relater brièvement la cascade de péripéties qui jalonnent son extraordinaire existence.

 

Cette passionnante reconstitution historique, présentant tous les ingrédients d'un scénario de film, comble cette lacune. Violette Morris sort de l'ombre et prend la place qui lui revient dans l’inquiétante galerie des personnages de l'histoire.

 

 

Liens utiles :

 

Le « DB58 » aux Archives de la Préfecture de Police

Christine Bard

http://clio.revues.org/index258.html

 

« Le sport vers le féminisme ». L’engagement du milieu athlétique féminin français au temps de la FSFSF (1917-1936).

STAPS 2004- 4 (no 66)| ISSN 0247-106X | ISSN numérique : en cours | ISBN : | page 63 à 77

http://www.cairn.info/article_p.php?ID_ARTICLE=STA_066_0063

Nathalie Rosol

Université Claude Bernard Lyon 1 CRIS Lyon 1 Bât 404, R. Dubois - 46, Bd du 11 novembre 1918 69622 Villeurbanne cedex

nathalie_rosol@yahoo.com

 

 

Lydie Bastien, la diabolique de Caluire

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-32293030.html

 

Une reine de l'Occupation

La vie incroyable et aventurière de Laure Dissard

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-32287585.html

 

Corinne Luchaire, la belle interprète aux cheveux de lin ...

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29256674.html

 

Jean-Pierre Ingrand - Les regrets d'un serviteur de Vichy

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-32253702.html

 

Bousquet et Brasillach devant leurs juges...

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-30472595.html

 

René Bousquet

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27157829.html

 

Les ombres de Bousquet

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27158141.html

 

René Bousquet, ses responsabilités à Vichy ?

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29316888.html

 

René Bousquet, mort d'un collabo

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27159358.html

 

L'Express retrouve Paul Touvier

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27160462.html

 

Itinéraire d'un salaud ordinaire

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27971278.html

 

«Porter le nom d'un collabo...»

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-26586112.html

 

Légionnaires et petites frappes

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27283431.html

Commenter cet article