Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En août 1923, Albert Londres se rend en Guyane et visite les bagnes coloniaux. Aux îles du Salut, il rencontre, un forçat anarchiste, ancien membre de la bande à Bonnot. Celui-ci l'aide à prendre conscience de la réalité barbare du système carcéral. Quelques semaines plus tard, le grand reporter livre au Petit journal l'un des plus vibrants réquisitoires de toute l'histoire de la presse. Juillet 1927. Au terme d'une troisième tentative d'évasion, Dieudonné est gracié. Il rentre en France, reprend son métier d'ébéniste et rédige, à la demande de son ami journaliste, ses souvenirs de quinze années de bagne. Son texte sobre et implacable décrit sans fard l'une des plus sombres faces de la IIIe République. Première réédition depuis 1935.

 


La vie des Forçats

Eugène Dieudonné

Broché: 320 pages

Editeur : Libertalia (30 novembre 2007)

 


Dieudonné libéré par les autorités brésiliennes. (1927)

http://le-cercle-histo.over-blog.fr/article-31232569.html

Commenter cet article