Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre 1941 et 1949, des dizaines de milliers d'enfants sont nés, en France, de père allemand soldat puis prisonnier de guerre, ou en Allemagne, de père français prisonnier puis soldat de la zone française d'occupation. Des enfants nés ennemis. Dire l'histoire de ces pères, de ces mères et de ces enfants, lui donner un sens général, suivre leur parcours depuis l'invasion allemande jusqu'à aujourd'hui, tel est l'objet de ce livre qui a nécessité presque dix ans de recherches. Histoire de l'intime, il s'attache aux filles mères et aux " enfants de Boches ", à la reconnaissance et à l'abandon, à l'amour et à la maltraitance. Histoire politique, il montre l'enjeu que ces enfants ont représenté dans ce qui fut une guerre démographique entre la France et l'Allemagne. Histoire de la filiation, il suit ces enfants entre rejet, secret et quête des origines à la recherche d'une réconciliation aussi bien politique que familiale.

 

Biographie de l'auteur

 

Fabrice Virgili, historien, chargé de recherche au CNRS (IRIS / Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne), est notamment l'auteur, aux Éditions Payot, de La France " virile ". Des femmes tondues à la Libération.

 







Naître ennemi : Les enfants de couples franco-allemands nés pendant la Seconde Guerre mondiale

Fabrice Virgili

Broché: 376 pages

Editeur : Payot (18 mars 2009)

 

Après une étude remarquée sur les femmes tondues, Fabrice Virgili s'intéresse à ces enfants de couples franco-allemands nés pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces «enfants de boche» furent 100 000, soit 5% des naissances sous l'Occupation malgré une sexualité sous contrôle. Au terme d'une enquête de dix ans, l'historien raconte les destins méconnus de ces mères et de ces enfants rejetés - il y en eut aussi en Allemagne avec des pères français- dont la reconnaissance privée fut liée à la réconciliation publique.

http://bibliobs.nouvelobs.com/20090625/13495/naitre-ennemi

 

 

 

 

Commenter cet article