Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L’Ardèche, des derniers contreforts du Massif central à la douce et souriante Provence, multiplie les contrastes. Des paysages de rêve certes mais aussi des clichés menaçants, au milieu desquels l’auberge maudite de Peyrebeille tient lieu d’horreur. En 1766, le syndic des États du Vivarais prononce cette phrase célèbre : « Ici on tue un homme aussi facilement que dans d’autres provinces on tue un lièvre ou une perdrix. » Des contrebandiers de la vallée du Rhône aux bandits des Hautes Boutières, le brigandage régnera longtemps en maître sur ce territoire… Alors que résonnent encore les crimes surréalistes de « l’empoisonneuse de Tournon » ou de Joseph Vacher ; que plane le mystère de l’affaire Conty (« les tueurs fous de l’Ardèche »), la terre natale de Papillon, bagnard mondialement connu, est le théâtre d’histoires célèbres. Procès de sorcellerie, chaînes de forçat, visites du bourreau Deibler, le couperet n’en finit plus de tomber !


Marie-Pascale Vincent vit au cœur des Cévennes. Elle écrit régulièrement pour la presse locale et régionale des articles sur l’agriculture, le tourisme et le développement du territoire. Elle a connu un grand succès avec Les Grandes Affaires Criminelles de Lozère, et c’est tout naturellement qu’elle s’est replongée dans la poussière des archives pour exhumer les récits ardéchois les plus tragiques. Son goût pour les histoires et les rencontres, sa passion pour le théâtre, sa curiosité pour le monde rural l’ont portée sur les traces des « criminels de l’ombre » comme des plus grands prédateurs… à l’image des aubergistes de Peyrebeille !

http://www.deboree.com/master.php?pg=book&id=381

 

Ardèche / Grandes affaires criminelles

Marie-Pascale Vincent

Collection : Grandes Affaires Criminelles

Nombre de pages: 304

Broché

 

Clarisse Enaudeau

Responsable Développement-Enseignes culturelles

De Borée Editions-Diffusion-Distribution

Côte Saint-Vincent

Route d'Argnat-Sayat

63 207 RIOM Cedex

06 74 82 87 82

cenaudeau@deboree.com

Commenter cet article