Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toutes les terres de l'Empire français connurent, lors de la Seconde Guerre Mondiale, " le soleil noir de Vichy ". L'Algérie en particulier. En cette période commémorative du 60e anniversaire de la fin des camps de concentration et d'extermination nazis, il est temps de faire connaître cet internement de soldats juifs français sur le territoire algérien. Déchus de leur citoyenneté française, exclus de l'armée, ils furent internés parce que juifs. Depuis la fin de la guerre, depuis 1958 plus particulièrement, les gouvernements successifs de la République Française ont ignoré le désir profond de ces Français de voir leur triste histoire connue et reconnue. Et ce jusqu'à aujourd'hui. Depuis peu, l'Etat allemand les a reconnus comme étant des victimes du régime nazi ou de ses affidés. A quand la reconnaissance de la France ?

 

Biographie de l'auteur

 

Depuis ses premiers travaux publiés en 1987, Norbert Bel Ange (natif de Mostaganem), s'est attaché à mieux connaître l'histoire de l'Algérie et des juifs d'Algérie plus particulièrement. Ce travail est en quelque sorte la suite des Juifs de Mostaganem (L'Harmattan, 1998) et de Oran sur Méditerranée (Curutchet 1990).

 

Quand Vichy internait ses soldats juifs d'Algérie : Bedeau, sud oranais, 1941-1943

Broché: 295 pages

Editeur : Editions L'Harmattan (15 janvier 2006)

Collection : Mémoires du XXe siècle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article