Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



On connaît deux origines à cette fameuse expression exprimant une colère déclenchant les foudres du marin breton :


 

Tonnerre de Brest !


 

La première la plus répandue et probablement fausse évoque le coup de canon qui indiquait à la population une évasion du bagne de Brest. Autant pour avertir du danger que pour donner le coup denvoi d’une chasse à l’homme car une récompense était offerte à celui qui le capturait.


 

Les condamnés aux  travaux forcés étaient enchaînés en couple et travaillaient dans l’arsenal mais aussi dans la ville (par exemple à la construction du cours D’Ajot ). Les forçats pouvaient aussi bien être des enfants que des personnes âgées. On trouve sur différentes sources des exemples de condamnation : On pouvait être condamné au bagne à vie " pour s’être endormi étant en sentinelle, pour vol d’une vache en pâture pendant la nuit, pour vol de tronc dans une église, pour vie errante, vagabonde et scandaleuse " ; à 9 ans, " pour vol d’herbage dans les champs " ; à 6 ans, " pour séduction de jeunes filles. " C’est à la couleur du bonnet qu’on pouvait répérer la durée de la peine.


 

Le bagne de Brest a été construit entre 1749 et 1751, par Antoine Choquet de Lindu sur la rive gauche de la Penfeld, dans l’enceinte du port. Les derniers forçats quittèrent Brest en 1858 pour Cayenne, en Guyane, les conditions de vie étant jugées trop douces par rapport à celles des ouvriers. Le bagne fut détruit en 1947.


 

Un bagnard célèbre, Eugène-François Vidocq, fils d’un boulanger d’Arras, s’en évadera et deviendra chef de la police.


 

Allez voir également la vie de Pierre Cucu, bagnard à Brest, Une excellente page sur les conditions de vie au bagne de Brest.


 

La deuxième explication plus probable évoque cette fois ci le coup de canon, chargé à blanc, qui résonnait chaque jour à 7 heures et à 19 heures pour annoncer l’ouverture et la fermeture des portes de l’arsenal, (en photo, la porte Tourville) réglant, pendant trois siècles, la vie des Brestois. La cité vivait au rythme de l’arsenal et du port militaire.


 

Aujourd’hui le tonnerre ne résonne plus que pour le 14 juillet…’

gloobulus.ultim-blog.com/.../histoire/page/2/


 

Fers (Scènes quotidiennes de la vie des bagnes maritimes XIXe siècle)

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28610983.html

 

La bastonnade

(Scènes quotidiennes de la vie des bagnes maritimes au XIXe siècle)

Fiche pédagogique n °1 – Philippe Poisson

http://storage.canalblog.com/36/65/534743/32678545.pdf

 

« On meurt au bagne comme on mourrait aux galères »

(Scènes quotidiennes de la vie des bagnes maritimes au XIXe siècle)

Fiche pédagogique n ° 3 – document  de Philippe Poisson

http://storage.canalblog.com/52/26/534743/32719207.pdf

 

« Le voyage de la chaîne »

(Scènes quotidiennes de la vie des bagnes maritimes au XIXe siècle)

Fiche pédagogique n ° 4 / Première partie

Document de Philippe Poisson

http://storage.canalblog.com/19/02/534743/32741542.pdf

 

« Le voyage de la chaîne »

(Scènes quotidiennes de la vie des bagnes maritimes au XIXe siècle)

Fiche pédagogique n ° 4 / Deuxième partie

Document de Philippe Poisson

http://storage.canalblog.com/54/29/534743/32750038.pdf

 

Pierre Letuaire : dessinateur "actualiste " toulonnais du XIXe siècle

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28508355.html

 

Les ruses de Vidocq

http://storage.canalblog.com/63/44/534743/32592990.pdf

 

http://www.bretagne.com/index.php/fr/culture/histoire/les_temps_modernes/bagne_de_brest/les_ruses_de_vidocq

 

Vidocq : Le Napoléon de la police

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27490666.html

 

Du garde chiourme au surveillant militaire des bagnes coloniaux (1)

http://philippepoisson.unblog.fr/files/2008/10/dugardechiourmeausurveillantmilitairedubagnecoloni.pdf

 

Du garde chiourme au surveillant militaire des bagnes coloniaux (2)

http://philippepoisson.unblog.fr/files/2008/10/dugardechiourmeausurveillantmilitairedubagnecoloni1

 

Fermeture du bagne de Brest – 1858

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-33362801.html

 

1858, la fermeture du bagne de Brest

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29469622.html

 

Le bagne de Brest, 1749-1800 l'émergence d'une institution carcérale au siècle des Lumières

Frédérique Joannic-Seta Préf. De André Zysberg

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-30353941.html

 

Le Bagne de Brest : dossier de presse

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-30343959.html

 

Vidocq : Le Napoléon de la police

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27490666.html

 

Les ruses de Vidocq

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29009034.html

 

Bagnes et Bagnards de Bretagne

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-33441601.html

 

Naissance d'un bagne colonial

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29426972.html

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article