Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 28 juillet 1755, les Anglais commencent à déporter plusieurs milliers de colons français installés à la pointe orientale du Canada, sur une péninsule appelée Acadie.

Un peuple courageux

Les Acadiens descendent de paysans poitevins qui peuplèrent l'Acadie avant que celle-ci ne fut cédée à l'Angleterre en 1713 et rebaptisée Nouvelle-Écosse. Au milieu du XVIIIe siècle, les Anglais, qui se préparent à une nouvelle guerre contre la France, décident de leur imposer un serment d'allégeance à la couronne, avec l'éventualité de devoir prendre les armes contre la France.

Mais ils se heurent à un refus massif des 13.000 Acadiens. Quelques milliers se réfugient sans attendre dans les colonies françaises voisines.

Les autres sont au cours des mois suivants rassemblés par les miliciens anglais, embarqués sur des bateaux avec leurs maigres biens et répartis dans les colonies anglaises (les futurs États-Unis).

Sur les 7 .000 à 8.000 personnes concernées par ce «Grand Dérangement», beaucoup périssent en cours de route de faim ou de maladie.

Dans la colonie anglaise du Maryland, les déportés ne se résignent pas à la tutelle anglaise et s'enfuient au péril de leur vie vers la Louisiane... juste avant que cette colonie française ne passe sous souveraineté espagnole !

Établis dans les mangroves du delta du Mississipi, ils donneront naissance à la communauté des «Cajuns» (une déformation du mot Acadien). Ils seraient aujourd'hui 800.000 mais très peu parlent encore l'ancien dialecte français.

Lire l’intégralité de cet article sur Herodote.net

28 juillet 1755 : Le Grand Dérangement des Acadiens

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=17550728&get_all=1&ID_reac=3248&tout=1#3248

 

 Crédit photographique :

La déportation des Acadiens

D’après une peinture de Frank Dicksee

Crédit : Musée de la Gaspésie
Gaspésie (général)

Commenter cet article