Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Un essai sur les « mésusages » de l’histoire et les détournements de mémoires à des fins politiques à partir de l’exemple de la figure de Guy Môquet, de son utilisation et de ses abus en 2007.

Face au flot de contre-vérités, à la désinformation, aux mensonges grossiers et aux hypothèses hasardeuses assénés avec autorité sur le net et les médias à cette occasion, quelles réponses apporte l’histoire (celle qui a recours aux archives et à des méthodes désuètes mais efficace comme la critique des sources — notamment policières et testimoniales — jamais consultées par les « spécialistes » de tout poil qui se sont exprimés à cette occasion) ?

L’engagement idéologique, la compassion, le jeu politique... permettent-ils d’écrire ou de dire n’importe quoi ?

A paraître en octobre prochain

J.-M. Berlière et F. Liaigre, L’affaire Guy Môquet (2007). Enquête sur une mystification politique, Paris, Larousse, 2009. (Crédit photographique : Jean-Marc Berlière)


Commenter cet article