Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Roman Polanski a été arrêté samedi sur mandat d'arrêt américain à son arrivée en Suisse, où il se rendait pour recevoir un prix au Festival du film de Zurich. C'est une affaire de moeurs vieille de plus de 30 ans qui a fini par rattraper le cinéaste. "Depuis fin 2005, les autorités américaines recherchent activement Roman Polanski partout dans le monde" pour "des actes d'ordre sexuel avec des enfants, notamment un cas de 1977 avec une mineure de 13 ans à Los Angeles", selon un communiqué des autorités judiciaires helvétiques.


Roman Polanski a fui les États-Unis en 1978, où il n'a plus jamais mis les pieds, alors qu'il était sur le point d'être condamné après avoir plaidé coupable de relation sexuelle avec la jeune fille, alors âgée de 13 ans. Il avait au départ fait l'objet de six chefs d'inculpation, et notamment de viol, pour avoir eu une relation sexuelle avec elle après lui avoir fait consommer du champagne et de la drogue, lors d'une séance de photos au domicile de l'acteur Jack Nicholson, alors absent, à Hollywood. Il a rejeté l'accusation de viol, mais a plaidé coupable de relation sexuelle avec une mineure, ce qui est passible de 20 ans de prison. Roman Polanski a soutenu que la jeune fille n'en était pas à sa première expérience sexuelle et qu'elle était consentante. Il a passé 42 jours en prison, où il a subi des examens psychiatriques, mais il s'est enfui du pays avant le procès.


L'affaire a fait l'objet en 2008 d'un documentaire,
Roman Polanski : Wanted and Desired, comprenant des entretiens avec la victime, Samantha Geimer, et les avocats des deux parties. Le film entend en partie démontrer que le réalisateur a été victime d'un dysfonctionnement judiciaire lié à sa renommée. Fondés sur de nouveaux éléments mis au jour, selon eux, par le documentaire, les avocats de Polanski ont tenté l'an dernier de demander la clôture du dossier, ce qu'ils n'ont pas obtenu devant un juge de Los Angeles. Ce dernier a souligné, pour le déplorer, que Polanski ne viendrait pas aux audiences par crainte d'être arrêté et enfermé. Procureurs et avocats vont désormais batailler pour savoir si le réalisateur doit être extradé vers la Californie et s'il faut rouvrir le dossier trente ans après.

 

Frédéric Mitterrand confie sa "stupeur"


Sandi Gibbons, porte-parole du procureur général du district de Los Angeles, n'a pas su dire quand une extradition pourrait avoir lieu ni si les procureurs réclament l'arrestation du cinéaste. "C'est au tribunal de déterminer ce qui va arriver à Roman Polanski", a-t-elle déclaré. Steve Cron, spécialiste des affaires pénales, a estimé que les avocats de Polanski pourraient accepter une extradition s'ils sont convaincus que Polanski peut revenir aux États-Unis sans être inquiété. "Il y a une excellente chance qu'une fois revenu, le plaider coupable dans son intégralité soit abandonné", a déclaré cet expert, qui n'a pas partie liée avec l'affaire. Samantha Geimer, aujourd'hui quadragénaire et mère de trois enfants, s'est prononcée pour la clémence en affirmant que l'exclusion de Polanski d'Hollywood pendant une aussi longue période constituait un châtiment suffisant. Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, a fait part de sa "stupeur " et a précisé que Nicolas Sarkozy et lui-même souhaitaient que Roman Polanski soit libéré rapidement.

Né en 1933 à Paris de parents juifs polonais, Roman Polanski s'est fait connaître au cinéma en 1962 avec
Le Couteau dans l'eau . Il a réalisé dans les années 1970 et 1980 de nombreux films marquants comme Rosemary's Baby , Chinatown ou Tess . Marié à l'actrice française Emmanuelle Seigner, avec qui il a eu deux enfants, Polanski a été récompensé d'un Oscar en 2002 pour Le Pianiste . Son ancienne épouse, Sharon Tate, alors enceinte, a été assassinée par les adeptes du gourou Charles Manson à Los Angeles en 1969.nceinte, a été assassinée par les adeptes du gourou Charles Manson à Los Angeles en 1969.

 

Publié le 28/09/2009 à 10:30 - Modifié le 28/09/2009 à 14:26 - Le Point.fr

JUSTICE - Affaire Polanski : le cinéaste rattrapé par une affaire vieille de plus de 30 ans

Crédit photographique : Roman Polanski

http://www.marianne2.fr/photo/808656-969890.jpg

Commenter cet article