Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516A7VFGKDL._SL500_AA300_.jpgEnlevé à l'étranger et condamné lors d'un procès inique voulu par Bonaparte, le duc d'Enghien est l'un des personnages mythiques de l'histoire de France. A l'aube du 21 mars 1804, il s'écroule, foudroyé par le feu d'un peloton d'exécution. Le descendant du Grand Condé rêvait de rétablir la monarchie. Il donne, sans le vouloir, un empereur à la France. Le duc d'Enghien n'est pas seulement l'acteur malheureux d'un drame politique. Hussard, il est le général « Va-de-Bon-Coeur » aux talents reconnus par les soldats de l'an II, ses ennemis. De Milan à Coblence, de Vienne à Saint-Pétersbourg, il est l'homme de cour aux mille conquêtes. Touriste intrépide, il parcourt les glaciers et escalade les Alpes. Passionné par les sciences naturelles, ethnologue à l'occasion, amateur de Gluck et de Mozart, il est homme des Lumières, curieux de toutes choses. Politique, il comprend que les changements de la Révolution sont en grande partie irréversibles. Inquiet, parfois jusqu'à l'angoisse, il partage avec les héros de Chateaubriand et de Musset le mal du siècle que seule Charlotte de Rohan-Rochefort sait apaiser. Tout en démêlant les fils d'un destin tragique tissé par la raison d'Etat et la déraison des hommes, Jean-Paul Bertaud nous entraîne à la suite du dernier chevalier de la France des rois, de la douceur de vivre de Chantilly aux fureurs parisiennes du 14 juillet, de Jemmapes à la bataille de Zurich, et des cazins de Turin aux isbas russes. Jean-Paul Bertaud, professeur émérite en Sorbonne (Paris-I), est un spécialiste reconnu de l'histoire de la Révolution et de l'Empire.

 

 

Le Duc d'Enghien  

Jean-Paul Bertaud   

Relié: 466 pages 

Editeur : Fayard (1 juin 2001) 

Collection : Biographies 

Langue : Français

 

 


http://ecx.images-amazon.com/images/I/51PDY47W45L._SL500_AA300_.jpgJouet de l'histoire, victime de la raison d'État, né prince du sang à un moment (1772) où une origine illustre serait bientôt une marque d'infamie, le dernier des Condé ne semble avoir vu le jour que pour connaître le malheur.


Ayant dû fuir la France dès juillet 1789, il vécut l'errance et le dénuement des proscrits et se trouva mêlé aux combats des émigrés dont son père était l'un des chefs... Très épris de sa cousine Charlotte de Rohan-Rochefort, il fut contraint de l'épouser à l'insu de sa famille car on le destinait à une union "politique". Installé en territoire étranger, il fut enlevé, puis fusillé à l'issue d'une parodie de procès: Bonaparte voulait sans doute simplement donner des gages aux jacobins...


A l'aide de documents inédits provenant des archives de sa propre famille et des témoignages - contradictoires - des protagonistes de l'affaire, Claude Pasteur évoque les heures passionnées et tragiques de la vie du jeune prince et de sa femme, l'un des couples les plus émouvants de notre Histoire... Une fois encore, la réalité historique dépasse de loin ce que le romancier le plus imaginatif aurait pu inventer...


Journaliste et historienne, Claude Pasteur collabore à plusieurs revues d'histoire et a publié une vingtaine d'ouvrages historiques.

 

Le duc d'Enghien, ou, la mauvaise destinée

Broché: 283 pages 

Editeur : Tallandier (1 mars 1984) 

Collection : Figures de proue 

Langue : Français

 

 

 

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/383/33070383_8147723.jpgQui a tué le duc d'Enghien ? 

Auteur : Maurice Schumann 

Date de parution : 1984 

EAN13 : 9782262003272 

Genre : Biographies 

Langue : français

 

 

 

 

 

Albert Fagioli nous a dernièrement contactés afin que nous vous présentions son livre passionnant, Le Testament du Duc d’Enghien. C’est avec générosité que nous avons accepté sa proposition.

 

http://images.blog-24.com/940000/935000/935104.jpgSon ouvrage élucide l'une des plus grandes énigmes trésorières du XXe siècle. En 1927, le petit village de Marthille, dans le Pays du Saulnois, en Lorraine, défraya la chronique avec la fabuleuse découverte de Gaston Masculier. C'est en effet en 1925 que ce jeune homme discret remarqua par hasard, dans l'épaisseur d'un livre de messe, un testament de quatre pages, dont la dernière était écrite en lettre de sang. Le mystérieux auteur y exprimait ses dernières volontés dans l'urgence, peu de temps avant son exécution. Masculier ne montra le manuscrit à personne, sinon à un ami de confiance, avec lequel il signa un contrat de confidentialité. Il déclara ensuite à la presse qu'ils avaient recopié puis détruit l'original. Mais les deux amis avaient eu beaucoup de mal à le décrypter, car de nombreuses lettres situées dans les pliures du parchemin étaient illisibles. Certaines parties n'étaient pas rédigées et dans ces blancs se trouvaient des chiffres. Le testament était manifestement codé. Cet essai d’Albert Fagioli répond à toutes les questions restées sans réponse à l'époque et lève le voile sur la véritable identité de testamentaire, à savoir le duc d'Enghien. Il est le fruit de plus de dix années de recherche.

Il s'agit en effet de la révision du testament du Duc d'Enghien, fils du Duc de Bourbon, petit-fils du prince de Condé, dont il commença la rédaction dans la prison de Strasbourg. Il la termina tant bien que mal dans celle de Vincennes, avec pour seules encre et plume à sa disposition, son propre sang et un morceau de bois. Enghien lui donna la même date que son premier testament, rédigé en 1802 et confisqué par les agents de Bonaparte, lors de son arrestation. Il y léguait toute sa fortune à sa femme et à sa fille. Il stipula notamment qu'au cas où ceux-ci viendraient à disparaître, il cédait tout à l'église, ce qui incita Masculier à détruire l'original. C'est en tout cas ce qui fût dit à la presse de l'époque.

Il est émouvant, 200 ans après cette triste histoire, d'évoquer cette arrestation illégale en territoire étranger commanditée par le Premier Consul. Celui-ci ordonna en effet la capture d'un prince de sang dans un pays neutre. Bonaparte réunit à la hâte un tribunal pour juger et condamner le malheureux prince. Un certain général Savary fut nommé pour superviser et faire appliquer un verdict sans surprise, la mort par fusillade. Et c'est ce qu'il fit à la lettre et avec un zèle déplacé. On comprend pourquoi le nom de Savary fut cité dans les dernières lignes du testament. Le Duc y dénonça ainsi son bourreau, le chef de la police chargé de l'exécuter.

Ce livre révèle enfin une descendance secrète entre Charlotte de Rohan-Rochefort et le Duc d'Enghien, une descendance féminine… Avis aux amateurs du genre.

 

Le Testament du Duc d’Enghien

http://www.obiwi.fr/culture/lectures/85579-le-testament-du-duc-d-enghien

 

Le testament du duc d'Enghien , Le secret du fabuleux trésor

A. Fagioli (Auteur) - Essai (broché). Paru en 04/2008

Auteur A. Fagioli
Editeur Coprur Eds
Date de parution   avril 2008

 

 

  1. L'exécution du duc d'Enghien, télécharger graver acheter vidéo L ...

    boutique.ina.fr/video/.../l-execution-du-duc-d-enghien...9 juil. 2009
    L'exécution du duc d'Enghien, télécharger graver acheter vidéo L'exécution du duc d'Enghien, vidéo L ...
  2. Le duc d'Enghien (1804) Première République - YouTube

    ► 36:15► 36:15
    www.youtube.com/watch?v=OBCVq71AY0U14 sept. 2012 - 36 min - Ajouté par PierreBraquemard
    (Jean Tulard à propos de l'enlèvement du duc d'Enghien en Allemagne) ... vidéos: *L'exécution du duc d ...

 

Savary, gendarme et successeur de fouché à la tête de la police

Savary, gendarme et successeur de fouché à la tête de la police

article - 12/07/10 - savary, gendarme et successeur de Fouché à la tête de la police - Un très fidèle, très dévoué, très obéissant serviteur : tel pourrait être résumé l’action de…

42. Savary. Le séide de napoléon

42. Savary. Le séide de napoléon

article - 11:09 - 42. savary. Le séide de Napoléon - " Si l'Empereur lui disait de vous tuer, il vous prendrait tendrement la main et vous dirait : je suis au désespoir de vous envoyer dans…

L'exécution du duc d'enghien

L'exécution du duc d'enghien

article - 16/09/10 - sous la surveillance d’un aide de camp et homme de confiance de Bonaparte, le général savary. Un premier interrogatoire eut lieu : le prince se fit gloire d’avoir combattu la France…

16. Repères biographiques : hulin "le général bouffe la balle"

article - 23/11/12 - 16. Repères biographiques : hulin "le général bouffe la balle" - Né le 6 septembre 1758 à Paris, décédé le 9 janvier 1841 à Paris. Son père était un marchand de…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article