Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.ldh-toulon.net/local/cache-vignettes/L193xH193/albert_levy3-04998.jpgLa crise économique frappe les plus pauvres, l'État renforce les dispositifs de surveillance et de contrôle – il repère, il fiche, il emprisonne, il enferme, il expulse… mais il fonctionne aussi par les silences de celles et ceux chargés de la machinerie étatique et judiciaire.

Avec Maux de justice, dédié à Paul Didier – le seul magistrat qui ait refusé de prêter le serment de fidélité au Maréchal Pétain, en vertu de l’acte constitutionnel n° 9 du 14 août 1941 –, Albert Lévy, membre du Syndicat de la magistrature et de la Ligue des droits de l’Homme, magistrat au tribunal d’instance de Vienne, nous interpelle sur l’acte de juger. L’ancien substitut du procureur à Toulon [1] nous livre, touche après touche, le tableau d’une société en cours d’implosion.

[Mise en ligne le 21 janvier 2010, mise à jour le 17 mai


L'intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous

Albert Lévy : “maux de justice”

Albert Lévy

Commenter cet article