Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

france3
20h35 - 22h10

Samedi 13 février 2010

Le pain du diable

Type : téléfilm dramatique

 


En août 1951, à Pont-Saint-Esprit, dans la région d'Avignon, une étrange intoxication alimentaire frappe les habitants, les Spiripontains. Alors que les médecins identifient l’ergot de seigle contenu dans le pain comme cause probable de la maladie, une première victime meurt. Or, dans la France d'après-guerre, encore en pleine pénurie, le pain est l'aliment de base. La presse s'empare aussitôt de l'affaire. Les jours suivants, plusieurs habitants sont victimes d'hallucinations délirantes et la population est prise de panique. Un meunier poitevin, fournisseur de la farine utilisée à Pont-Saint-Esprit, est arrêté et incarcéré à Nîmes, avant d’être libéré. L’eau des fontaines, les machines à battre le blé, le diable même, sont tenus pour responsables. En tout, l'intoxication va provoquer la mort de sept personnes. Débordées, les autorités semblent moins désireuses de régler le problème que d'étouffer cette affaire qui révèle leur incurie. La population, avec en tête son maire et ses médecins, prend elle-même les choses en main.

http://www.historia.fr/content/television/article?id=27690


Steven L Kaplan

Fayard, 2008 900 p. ISBN : 9782213636481




9782213636481Le 16 août 1951, un terrible empoisonnement par le pain frappe la petite ville gardoise de Pont-Saint-Esprit : plus de trois cents personnes tombent malades. Une trentaine d’individus sont pris de démence et internés en hôpital psychiatrique. Une semaine plus tard, cinq Spiripontains meurent intoxiqués.

L’affaire connaît un retentissement exceptionnel, passionne et terrifie l’opinion. Des experts du monde entier tentent de percer le mystère du pain maudit.

Si cette tragédie a été si intensément ressentie, c’est parce que le pain en est la cause. Redevenu brièvement, sans doute pour la dernière fois, un produit de première nécessité, le pain a tué et rendu fou. Pourquoi ?

Ce livre majeur, fondé sur des archives en grande partie inédites, cherche à résoudre l’énigme. Steven Kaplan refait l’enquête, convoque les acteurs, interroge leurs hypothèses, et, en s’emparant de ce fait divers, raconte la France des années 1945-1958 – un pays encore vacillant après la guerre et sur le point de basculer dans la modernité triomphante des Trente Glorieuses. Il livre ici, avec un souffle digne d’un auteur de roman policier, l’histoire méconnue d’un secteur essentiel à notre économie et à notre culture : la meunerie et la boulangerie.

Steven L. Kaplan est professeur d’histoire européenne à Cornell University. Il fut le premier à faire du pain un objet d’histoire totale, au carrefour du matériel et du symbolique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence sur la France, notamment Les Ventres de Paris (Fayard, 1987), Adieu 89 (Fayard, 1993), Le Meilleur Pain du monde (Fayard, 1996), La Fin des corporations (Fayard, 2001) et Le Retour du bon pain (Perrin, 2002).

Merci d'acheter vos livres sur Bibliosurf.com

Tag(s) : Steven L Kaplan - Histoire - Timeline : 16 août 1951



Lien utile sur le blog :

Le pain maudit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 14/02/2010 21:44


Tiens amusant que ce film passe alors qu'il y a du nouveau sur cette affaire.

"Un scandale diplomatique et politique qui pourrait avoir de graves conséquences pour les relations franco-étasuniennes est en train d’éclater. Il implique de nouvelles recherches sur la
mystérieuse épidémie de « folie collective » dans une petite ville du sud de la France qui avait touché environ 500 personnes et provoqué cinq décès.

Selon des sources étasuniennes fiables, le Bureau du renseignement et de la recherche du ministère des Affaires étrangères étasunien a reçu une demande d’enquête confidentielle de la part du bureau
d'Erard Corbin de Mangoux (1), directeur de l'agence de renseignement français DSGE (Direction générale de la sécurité extérieure). Selon le rapport, l'enquête concerne un compte rendu publié
récemment sur la complicité du gouvernement étasunien dans un mystérieux épisode de folie de masse dans le sud de la France, à Pont-Saint-Esprit en 1951."

la suite ici : http://www.lepost.fr/article/2010/02/10/1934363_le-gouvernement-francais-questionne-les-usa-au-sujet-de-l-experience-secrete-a-pont-saint-esprit-avec-du-lsd-dans-les-annees-50.html


27/02/2010 07:03


Bonjpur - Je valide votre commentaire à l'intention des lecteurs - PP