Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782221125397.jpgDocument 30/03/2012 - Ava débarque à Los Angeles en 1941. Elle a dix-sept ans, la beauté du diable, un accent du Sud à couper au couteau, des manières de garçon de ferme, aucun don évident pour la comédie. Au début, sa carrière patine mais les hommes tombent, foudroyés : Mickey Rooney, Artie Shaw, Howard Hughes... Avec Les Tueurs, adapté d'une nouvelle d'Hemingway, où elle donne la réplique à Burt Lancaster, émerge un personnage de vamp, de scandaleuse, une femme libre et dangereuse.


Dès lors, Ava régnera, impériale et sans rivale, anticonformiste et insolente, pendant plus de trente ans. La vie de cette héroïne à la Sagan s'écrit à cent à l'heure, peuplée de monstres sacrés et de têtes brûlées - Huston, Bogart, Hemingway, Sinatra... -, de cuites inénarrables, d'amours ambivalentes et de quelques chefs-d'oeuvre - Pandora, La Comtesse aux pieds nus, La Nuit de l'iguane...


Symbole de l'american dream, cette fille de fermiers devenue femme fatale préférait l'Europe à l'Amérique, la corrida aux hamburgers et la vraie vie aux reflets fantasmés qu'en offre le cinéma. Et pourtant, dans notre imaginaire comme dans l'histoire du cinéma, Ava Gardner s'impose bel et bien comme la dernière des stars hollywoodiennes.

Elizabeth Gouslan est journaliste. Après Jean-Paul Gaultier, punk sentimental (Grasset, 2010), cette vie d'Ava Gardner est sa deuxième biographie.


La revue de presse Jean-Paul Enthoven - Le Point du 19 avril 2012

Brûler sa vie était le sport favori d'Ava. Et il suffit de la suivre des champs de tabac de son enfance, ou de ses amours en Technicolor kitsch, jusqu'à sa vieillesse à Ennismore Gardens pour prendre la mesure des cataclysmes qu'une beauté subversive peut déclencher. Ava est, pour toujours, la femme diabolique, libre, primordiale. Une complice de Lilith et de Pandora. Prudents s'abstenir.

 

La revue de presse Yann Plougastel - Le Monde du 29 mars 2012

 

Dans une biographie intelligente et sensible, la journaliste Elizabeth Gouslan retrace le parcours plein d'aspérités de cette star libre et dangereuse, qui n'aimait pas le cinéma et mourut, seule, dans sa maison londonienne. Ah, danser pieds nus un dernier mambo au Mocambo avec Ava...

 

Ava, la femme qui aimait les hommes

Auteur : Elizabeth Gouslan

Date de saisie : 30/04/2012

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Robert Laffont, Paris, France

Prix : 21.00 € / 137.75 F

 

Ava gardner par : lo charme è un nodo da stringere con stile

Ava gardner par : lo charme è un nodo da stringere con stile

article - 07/03/12 - Ava Gardner par : Lo Charme è un nodo da stringere con stile - Ava Gardner (1922 – 1990) - L'eleganza è l'equilibrio tra proporzioni, emozione e sorpresa. Valentino Secondo…

Ava gardner : la comtesse aux pieds nus…

article - 12/12/09 - Ava Gardner : la Comtesse aux pieds nus… - Ava Lavinia Gardner est née à Grabtown, petite ville de Caroline du Nord, le 24 décembre1922, une veille de Noël. Elle…

Les 55 jours de pékin et la sublime ava gardner …

Les 55 jours de pékin et la sublime ava gardner …

article - 29/09/10 - Les 55 jours de Pékin et la sublime Ava Gardner … - Document 2002 - Gilles Dagneau, mordu du 7e art, a constitué au cours des années un fonds documentaire et photographique…

Ava gardner, juste pour le plaisir de voir la beauté là où elle se trouve…

Ava gardner, juste pour le plaisir de voir la beauté là où elle se trouve…

article - 08/09/11 - Ava Gardner, juste pour le plaisir de voir la beauté là où elle se trouve… - Fille de fermiers, Ava Gardner passe son enfance dans la plantation de tabac familiale.…

Commenter cet article