Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.decitre.fr/gi/91/9782753901391FS.gifDocument 02/04/2009 : La réédition de cette étude ancienne est nécessaire au regard de la persistance, en 2008, des pratiques esclavagistes et de la traite humaine en Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient, particulièrement au Vietnam et en Chine: loin d'avoir disparu, le commerce des femmes et des enfants reste en effet d'une triste actualité dans ces régions, selon quasiment les mêmes termes, lieux, techniques que ceux décrits par André Baudrit dans son ouvrage pionnier.


Ce recueil de textes offre l'éclairage diachronique qui manque à la plupart des études actuelles sur ces questions fondamentales de l'esclavage et de la traite des femmes et enfants, illustrant, à l'intention des agences gouvernementales et internationales et des organisations non-gouvernementales concernées, l'importance de la prise en compte de l'histoire pour appréhender de tels phénomènes dans leur complexe globalité.


Ce, dans le but de proposer un jour des réponses plus adéquates, adaptées et utiles. Ces documents inestimables, très mal diffusés à l'époque de leur parution, restent presque inconnus du public international actuel, y compris des scientifiques. Ainsi, le texte d'André Baudrit, d'abord édité comme article dans une revue savante d'Indochine, disparue, fut publié en livre à Saigon, mais en pleine Seconde Guerre mondiale, laquelle, en rendant les échanges internationaux impossibles, l'enterra.


La nouvelle mise à disposition de ces textes rares équivaut donc, pour ces raisons, à une première édition ...

Bétail humain - La traite des femmes et des enfants en Indochine et en Chine du sud (rapt - vente - infanticide), suivi de onze documents sur l'esclavage (1860-1940)

Nicolas Lainez

Pierre Le Roux , Gilles de Gantès (Préfacier)

Paru le : 02/04/2009


L'auteur en quelques mots ...


Textes réunis à l'initiative de Nicolas Lainez, ethnologue, doctorant à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et au Laboratoire d'Anthropologie Sociale, et Pierre Le Roux, ethnologue, docteur de l'EHESS, spécialiste de l'Asie du Sud-Est et fondateur de l' " Observatoire international sur l'esclavage et la traite humaine ".

Commenter cet article