Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Portrait de l'institutrice qui a refusé la condamnation de son mari Théophile Maupas et son exécution avec d'autres fusillés pour l'exemple en 1915. Elle a lutté seule puis avec l'appui de la Ligue des droits de l'homme et de la loge du Grand Orient de France pour la réhabilitation de tous les fusillés de la Première Guerre mondiale.

Quatrième de couverture

Mars 1915. Le ministère de la Guerre informe Blanche Maupas, institutrice au Chefresne (Manche), que son mari Théophile, caporal dans les tranchées, « a été passé par les armes après dégradation militaire pour refus d'obéissance ». « Mort ignominieusement », précise le document officiel. Une autre femme se fût sans doute réfugiée dans l'obscurité et l'oubli. Blanche, elle, s'insurge : pour elle, l'exécution de Théo est un crime. Seule face au mensonge patriotique et militaire, elle n'aura de cesse d'obtenir sa réhabilitation. Malgré l'opprobre quasi général, elle accumule les témoignages, reconstitue les faits, se bat pour qu'éclate la vérité sur l'affaire des quatre caporaux de Souain, fusillés pour l'exemple... Le charisme de Blanche, son talent oratoire font des miracles. Bientôt rejointe par la Ligue des droits de l'homme, les syndicats d'instituteurs, le Grand-Orient de France, de nombreuses associations d'anciens combattants, Blanche la révoltée n'est plus seule. C'est désormais une héroïne qui soulève l'opinion publique... Macha Séry et Alain Moreau ont reconstitué la véritable histoire de cette rebelle et de son combat.

Blanche Maupas

la veuve de tous les fusillés

Auteurs : Macha Séry - Alain Moreau

Éditeur : Archipel, Paris

Description : 236 pages; (23 x 14 cm)

 

Pour en savoir plus

Les quatre caporaux de souain fusillés pour l’exemple

Les quatre caporaux de souain fusillés pour l’exemple

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 7 mois

... De « désigner six hommes dans chaque section de la 21ème Cie parmi ceux qui ne sont pas sortis, en choisissant dans les plus jeunes classes, et six caporaux » … Les quatre caporaux de Souain fusillés pour l’exemple…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-30358550.html


Communication d'eric viot - les blessures de l'âme

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 1 mois

... Envoyé : sam. 17/10/09 09:51 à : "Undisclosed-Recipient:;"@orange.Fr 1 pièce jointe lettre au...Doc (28,0 Ko) Bonjour, Plus de 600 soldats français ont…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-communication...

Lire la suite


Inauguration de la plaque pour le soldat leymarie...

Inauguration de la plaque pour le soldat leymarie...

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 2 mois

... Fontenoy)à quelques mètre de cet endroit, il repose au cimetière militaire d’AMBLENY aux côté de 11 233 soldats et porte cette inscription, mort pour la France le 123/12/1914 Yves Daudigny avait appuyé la démarche de la municipalité de…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-36726287.html

 

Un enfant de seilhac "fusillé pour l'exemple"

Un enfant de seilhac "fusillé pour l'exemple"

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 2 mois

... Devant ses juges. Vi. Deux cas similaires à l’affaire Leymarie. Vii. Déclaré « Mort pour la France » à défaut d’avoir été réhabilité. Viii. Une famille traumatisée. Ix. Les protagonistes de l’affaire Leymarie jamais inquiétés. X. L’inscription du nom de Leymarie sur le…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-36699862.html

 

Commenter cet article