Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://i2.cdscdn.com/pdt2/1/0/8/1/700x700/3700301030108/rw/dvd-portier-de-nuit.jpgHier soir, à la suite de vos recommandations répétées, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai enfin regardé Portier de Nuit. Ce film me fichait tellement la frousse que j’ai longtemps hésité à le visionner. Mais c’est aussi ce que j’aime avec le cinéma : savoir attendre patiemment le bon moment pour découvrir un film que l’on n’est pas sûr d’aimer, mais que l’on devine grave et fort. Avec Portier de Nuit, question émotions fortes, j’ai été servie.

 

Vienne, 1957. Max (Dirk Bogarde) est portier de nuit dans un hôtel. Lorsque Lucia (Charlotte Rampling), en voyage avec son mari chef d’orchestre, s’y présente, c’est tout leur passé qui ressurgit. Ancien officier SS, Max a en effet eu une relation avec Lucia pendant la guerre, alors qu’elle était sa prisonnière dans un camp de concentration. Irrésistiblement attirés l’un par l’autre, ils plongent de nouveau dans des rapports hautement sado-masochistes. Ca n’est pas du goût des anciens compagnons nazis de Max, lesquels sont bien décidés à se débarrasser des derniers témoins de leurs atrocités.

 

Là, normalement, vous vous dites "t’es bien gentille Gégé, mais cette fois, ton histoire déprimante/perverse/violente, non merci !". Alors d’accord, je reconnais que le sujet n’est pas facile et qu’il faut être dans un bon jour pour voir ce film, mais je suis aussi obligée d’avouer que je l’ai aimé. J’ai aimé qu’il me dérange, qu’il me fasse réfléchir, qu’il brouille mes repères. Plus le film avance, moins on sait où est le mal, où est le bien. Tout ce qu’on sait, c’est que Charlotte Rampling est d’une beauté renversante, que le jeu de Dirk Bogarde est d’une complexité diabolique. On comprend que le film ait fait scandale à sa sortie.

 

Supports particulièrement actifs de l’histoire, les costumes sont de Piero Tosi, à qui l’on doit déjà ceux de Rocco et ses frères et du Guépard. Ceux qui ont vu le film se souviennent surtout des bretelles sur les seins nus de Rampling, mais l’ensemble de ses tenues mérite le coup d’oeil...

 

Pour en savoir plus


 

Les films bien sapés : Portier de Nuit (1973)

  • Charlotte Rampling, "Portier de nuit" ... (27/10/2011 )
    Née en Angleterre, Charlotte Rampling passe une partie de son enfance en France. Elle débute en Grande-Bretagne avec Le Knack ou comment l'avoir de Richard Lester (1964), poursuit avec Rotten to ...

Commenter cet article