Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.tinypineapple.com/nursebooks/c/images/cherry_ames_flight_nurse.jpgL'idée d'utiliser des infirmières à bord d'avion naquit au sein d'un groupe fondé par Laurette M. Schimmoler en 1932. : l'Aerial Nurse Corps of America. Elle connaissait bien le sujet étant elle-même infirmière et pilote. En octobre 1937, elle soumet au Général Henry Hap Arnold alors en charge de l'Army Air Corps sa proposition de mettre en place un groupe d'infirmières en excellente condition physique, hautement qualifiées et à disposition pour des évacuations sanitaires aéroportées. Pourtant aussi pertinante qu'elle fût, cette proposition essuya un refus catégorique et le Général répliqua qu'il valait mieux s'adresser à la Croix Rouge. Mâis cet organisme ne fut pas plus compréhensif.

Même en 1940, l'évacuation sanitaire par avion ne faisait pas partie des priorités de l'Army Nurse Corps. Le Chirurgien Général Raynolds déclarait que si une compagnie d'aviation avait besoin d'infirmières, cela ne regardait pas le Département Médical de l'Armée.

Il faut attendre 1942 et la bataille de Guadalcanal pour que les hautes instances réalisent que les avions qui transportent les soldats à l'allée pouvaient revenir avec des blessés plutôt que de rentrer à vide. Une directive datée du 6 décembre 1942 et signée par le Chirurgien Général officialise la création du groupe des Flight Nurses avec à leur tête le Lieutenant Colonel Nellie V. Close. Elle avait oeuvré comme infirmière durant la Guerre du Mexique en 1917 puis en Europe pendant la Première Guerre Mondiale. La directive marque également la répartition des 10 toutes récentes divisions d'évacuation aéroportée : Nord-Atlantique, Sud-Atlantique, Nord-Afrique, Centre-Afrique, Pacifique, Europe, Caraïbes, Alaska, Indes et Chine plus une zone Ferry sur le territoire des Etats Unis.

Les infirmières déjà présentes depuis octobre 1942 dans les groupes de Transport de Troupe de Combat du Sud-Pacifique (SCAT) servant au sien des évacuations sanitaires revinrent aux Etats Unis afin de complèter leur formation.

Comment devient-on Flight Nurse ?

http://www.olive-drab.com/gallery/photos/flight_nurse_wwii_500.jpgComme toutes les infirmières détachées à l'Army Air Force (6500 au total sur la durée du conflit), elles étaient formées pendant 4 semaines aux us et coutumes de l'Air Force avant d'être intégrées pendant 6 mois dans l'un des 238 hôpitaux, 375 infirmeries, 150 dispensaires et 8 centres de convalescence répartis sur le territoire des USA. Donc après au moins 6 mois au sein de l'ANC puis 4 semaines d'imprégnation et 6 mois de service en hôpital de l'Air Force, elles avaient enfin le droit de déposer volontairement un dossier de canditadure pour suivre la spécialisation Flight Nurse.

Après avoir subi des tests physiques et médicaux identiques à ceux des pilotes, elles partaient pour le camp de Bowman au Kentucky pour y suivre pendant 8 semaines des cours intenses. En plus de l'entrainement physique et militaire rigoureux, elles apprenaient à piloter, à tirer (car celles qui seront affectées au PTO seront armées d'un .38 ou d'un .45 puisque les Japonais n'avaient pas signé la Convention de Genève et les considéraient comme combattantes au même titre que les hommes), à sauter en parachute, à connaitre les procédures en cas de crash, et bien sûr à pratiquer la médecine d'urgence, y compris ses specificités tropicales.

La première promotion rejoint le camp de Bowman fin 1942 pour terminer son entrainement le 18 février 1943. A cette date, elles n'ont toujours pas d'uniforme spécifique - celui-ci sera crée en juin 1943 et seule la major de la promotion reçut les "Ailes" de son instructeur. L'insigne des Flight Nurses fut homologué le 13 août 1943 dans sa version dorée. Se confondant aisément avec le brevet des pilotes de la Navy, il devint "argent oxydé" le 6 novembre 1944. Fin 1944, elles étaient présentes sur chacun des théâtres d'opération où s'activaient les unités de l'Army Air Force. En octobre 1944, un second camp d'entrainement fut ouvert à Randolf, Texas.

A l'issue de leur formation, elles gagnaient 60 $ de plus par mois que leurs homologues "terriennes".

Quelques semaines avant que la première promotion de Flight Nurses ne quitte le camp d'entrainement, le Lieutenant Elsie OTT fut la première infirmière "volante" lorsqu'elle effectua le 17 janvier 1943 un rappatriement de 5 blessés entre les Indes et les USA. Elle reçut l'Air Medal pour avoir promulgué des soins durant les 11 000 miles du vol de la première évacuation aéroportée de l'histoire de l'Armée Américaine.

L'organisation sur l'ETO

http://www.af.mil/shared/media/photodb/web/web_060408-F-0000C-001.jpgLes escadrons d'évacuation aéroportées dépendent du transport de troupes et de matériel. Ils n'ont donc pas d'avion spécifiquement préparés pour les évacuations sanitaires. Ils embarquaient selon leur destination soit sur C-47, soit sur C-54. Le beau specimen de C-47 présenté au musée de Sainte-Mère Eglise arborre sur son fuselage marquages de mission de transport de combat et croix de mission sanitaire.

Les escadrons étaient organisés en 4 équipes de vol rattachés à un Troop Carrier. Ils sont dirigées par un Chirurgien "volant" et se composent de 6 Flight Nurses et 6 techniciens médicaux spécialisés. Une équipe de vol comprend une Flight Nurse et un technicien. Ils ont en charge jusqu'à 24 patients lors d'un vol à bord d'un C-54 à destination des USA.

Ces evacuations aéroportées furent une aide indispensable à la survie des blessés graves qui nécessitaient des soins particuliers. Les vols en partance pour les Etats Unis décollaient de Prestwick en Ecosse car un microclimat regional offrait très souvent un temps clair lorsque le reste de la Grande Bretagne était sous les nuages

Quelques anecdotes, quelques chiffres...

Dès le 10 juin 1944, soit à J+4, les transports des blessés ont commencé entre la Normandie et la Grande Bretagne. Près de 26 000 blessés ont ainsi été évacués par le 9th Troop Carrier.

Entre 1943 et 1944, la 12ème Air Force evacua plus de 183 000 blessés et soldats malades vers les hopitaux généraux.

Le 806 th MAES est basé à Welford Park en Grande Bretagne.

http://www.dot.state.mn.us/aero/aved/museum/aviation_firsts/images/iowa_ellenchurchportrait.jpgLe Lieutenant Ellen Church fit partie de la 1ere unité d'evacuation aéroportée en Afrique du Nord, le 803eme escadron (en médaillon).

L'avion de Reba Whittle s'écrasa le 27 septembre 1944. D'abord hospitalisée, elle fut ensuite emprisonnée au Stalag Luft IXC jusqu'au 26 janvier 1945.

L'avion qui transportait 13 Flight Nurses s'écrasa sur l'Albanie. Elles firent 850 miles en 2 mois à travers les Balkans pour rejoindre l'Adriatique.

Elles sont présentent à Tarawa, en Sicile, à Anzio, Bougainville... Nombre d'entre elles sont décorées de la Bronze Star, de l'Air Service Medaille et peuvent porter le ruban de l'ETO avec des étoiles de combat. 17 d'entre elles y laissèrent leur vie...

Casques et Rouges à lèvre

http://casquerougealevres.free.fr/FlightNurses.html



Ellen church, première hôtesse de l'air

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 2 jours

Ellen Church, alors âgée de 26 ans, fut la première hôtesse de l’air de l’histoire. Elle accomplit son premier vol en tant qu’hôtesse le 15 mai 1930 à bord d’un Boeing 80A de United Airlines en Californie à…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-ellen-church-...

Lire la suite

 

L’invention de l’hôtesse de l’air

L’invention de l’hôtesse de l’air

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 10 mois

Le 15 mai 1930, il y a tout juste soixante-dix-sept ans, sous les regards inquiets de son équipe composée de six jeunes aides-soignantes émues, Mme Ellen Church, charmante infirmière en…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27659070.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thierry gilles 15/10/2010 12:17


Bonjour,
merci d'avoir relayé cette partie de notre site et d'avoir cité vos sources !
c'est assez rare


15/10/2010 12:29



Laissé par : thierry gilles aujourd'hui à 12h17


Email : associations@courcouronnes.fr