Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.bdselection.com/imagesbd/c/cayenne/cayenne_1.jpg
Sweet Sodome, sweet home ?

Marcel, le Français échappé de Cayenne, tient désormais un bar à putes en Australie. Mais pas un bouge sordide : les filles sont là de leur plein grès, elles peuvent en partir quand bon leur semble… Ou plutôt quand la vie le leur autorise. Ce qui est somme toutes plutôt rare… Pour Marcel, le “Sweet Sodome” constitue avant tout un poste d’observation privilégié pour trouver l’inspiration de ses romans : il regarde et écoute parler la faune de la nuit, collecte les trajectoires tristes et minables de ceux qui passent sans son bar ou sur les quais. Il suscite les confidences, celles de “ses” filles ou celle de son pianiste, Griffith.


Les histoires courtes de ce Cayenne sont sans espoir. Sans rédemption possible. Car « les happy end ne sont que littérature. » Car « Le plus beau trésor, dans ce coin, c’est de rester en vie. » Et en la matière, Marcel sait de quoi il parle… Sur sa vieille machine à écrire, il consigne ces histoires dérisoires et souvent tragiques qui nous sont ensuite présentées sous forme de bandes dessinées. Du coup, le récit joue d’une alternance habile de récitatifs à tendance philosophique (« C’était une de ces nuits où l’on se pose des questions sur le destin, sur le sens de la vie et sur ses gâchis irréversibles ») et de scènes de dialogues et d’action.


Cayenne s’inscrit dans une veine déjà fournie de récits désenchantés, plus noirs que noirs, souvent venus d’Argentine, d’Espagne ou d’Italie. A lire les premières nouvelles du livre, on les trouve réussies mais peu originales. Puis, progressivement, la toile des relations entre personnages se tisse, certains protagonistes nous deviennent familiers. L’œuvre prend alors tout son sel, toute sa saveur. D’autant que le dessin noir et blanc de Mandrafina est remarquable de cadrage, de contrastes, de réalisme et de retenu.


Un recueil de récits noirs mais prenants.


www.bdselection.com/php/chroniquebd-7726_Caye...
Vincent

09 Mars 2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article