Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.clio-cr.clionautes.org/IMG/jpg/Musulmans-2.jpgL'immigration massive des musulmans en Europe a commencé avec la colonisation. Mais bien avant, entre les XVIe et XVIIIe siècles, les musulmans circulaient dans le monde chrétien, qu'ils soient galériens dans les ports, morisques en Espagne, exilés politiques, aventuriers, marchands ou ambassadeurs.

 

On admet généralement que l'immigration massive des musulmans vers l'Europe a commencé avec la colonisation et qu'elle s'est développée à partir de la Première Guerre mondiale, quand l'armée avait besoin de soldats et les usines de main-d'oeuvre. La croissance économique d'après guerre et la fin des empires coloniaux ont relancé et amplifié le mouvement, l'immigration gagnant des régions de l'Europe qui ne l'avaient pas connue jusque-là.

Mais était-ce bien la première fois que l'Europe accueillait des musulmans et que des relations quotidiennes se nouaient entre eux et le reste de la population ? Lucette Valensi a remonté le temps à la recherche de ces musulmans qui ont sillonné le monde chrétien entre les XVIe et XVIIIe siècles. Galériens dans tous les grands ports, morisques en Espagne, exilés politiques, aventuriers, marchands, voyageurs ou ambassadeurs des États musulmans : de la Moscovie à la Grande-Bretagne et des Pays-Bas à l'île de Malte, c'est par milliers qu'ils ont vécu au milieu des chrétiens. Ce livre retrace l'histoire de ces étrangers familiers, ancêtres des immigrés du XXe siècle.

Sensible aux violences que subissent à notre époque des populations entières, l'historienne a prêté une attention soutenue à celles qui se sont exercées contre certaines catégories de musulmans par le passé. Par un effet de « choc en retour », elle nous met en garde contre les menaces qu'islamophobie et xénophobie font peser sur les démocraties européennes, et s'interroge aussi sur les limites de l'universalisme des Lumières quand, prétendant uniformiser nos sociétés au nom de la raison et de l'autonomie individuelle, il le fait aux dépens de la diversité des références culturelles partagées.

 

Ces étrangers familiers musulmans en Europe, XVIe-XVIIIe siècles
 

Lucette Valensi
Payot , Paris
collection Histoire
Parution :  septembre 2012

 

 

Directrice d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Lucette Valensi a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Islam méditerranéen, et notamment Venise et la Sublime Porte. La naissance du despote (2005), Mardochée Naggiar. Enquête sur un inconnu (2008), Fables de la mémoire. La glorieuse bataille des Trois Rois (2009).


L. Valensi s’inscrit dans une démarche politique, elle revendique son opposition au climat délétère du précédent gouvernement français et la montée des mouvements xénophobes en Europe. Sensible aux difficultés que rencontrent les musulmans en Europe aujourd’hui, elle cherche à alerter sur les dangers de l’islamophobie. Cependant, elle dénonce également la montée de l’anti-occidentalisme dans les pays musulmans : la demande d’application de la législation musulmane condamnant tout blasphème à l’égard du prophète dans les pays non-musulmans est une totale nouveauté. La volonté affirmée d’anachronisme qui modifie le positionnement traditionnel de l’historien, montre qu’il s’agit ici d’un véritable engagement.


L’auteur veut montrer dans cet ouvrage que la présence des musulmans en Europe n’est pas une nouveauté du XXe siècle mais que depuis des siècles, de l’Europe du Nord en passant par le Royaume Uni et jusqu’à Malte, des milliers de musulmans ont vécus au milieu des chrétiens.


Particulièrement attentive aux violences faites à certains musulmans, elle ouvre son livre par des pages décrivant l’expulsion des morisques d’Espagne en 1609, ces musulmans convertis depuis deux ou trois générations et dont certains étaient des chrétiens convaincus. Expulsion terrible qui parachève pour les rois très catholiques la reconquête de l’Espagne chrétienne : 300 000 départs forcés pour une Espagne d’alors 8 millions d’habitants ! L. Valensi emploie volontairement le terme de « purification ethnique » pour qualifier cette expulsion. Volonté affirmée d’anachronisme !


Les itinéraires de ces musulmans sont très divers : quelle comparaison possible entre le dignitaire musulman, ambassadeur ou prince exilé et les galériens de Marseille ou les esclaves ? L’histoire extraordinaire du prince Djem, fils du sultan Mehemet II, contraint à l’exil à la suite de sa révolte manquée contre son frère, qui se réfugie chez les chevaliers de Rhodes qui l’emmènent dans un grand périple en Europe, y compris dans le Limousin, à Bourganeuf où la tour Zizime rappelle son souvenir ; otage des chrétiens Djem jouit plus ou moins de liberté. D’autres princes prennent sa suite, certains sont apostats, d’autres ne sont que de passage dans le monde chrétien. La situation est plus difficile pour les galériens très présents dans les ports. Enfin, les voyages diplomatiques de dignitaires sont l’occasion de véritables mises en scène, de la part de la puissance qui reçoit mais aussi de la part du diplomate.


Si le livre nous montre la persistance de la lutte entre monde musulman et monde chrétien, comme le siège de Vienne en 1683 le rappelle, cette opposition a fait certainement moins de victimes que les multiples guerres intra-européennes.


Il s’agit d’un coup de projecteur sur la présence des musulmans en Europe à l’époque moderne, plus importante, plus continue que prévue, plus importante au Sud qu’au Nord, mais populations aussi très mobiles pour ceux dont on a pu reconstruire la biographie ; présence de musulmans certes mais peu d’islam, ce qui est peut-être la plus grande différence avec aujourd’hui. Mais il reste de nombreuses zones d’ombre et des travaux d’autres historiens pourront compléter cette étude. Ce livre se lit très rapidement avec beaucoup d’intérêt par la capacité de l’auteur à faire revivre ces épisodes passés. La conclusion amène des éléments de réflexion sur le rôle de l’historien et propose de réfléchir sur les racines judéo-chrétiennes de l’Europe. Thèmes qui ne peuvent qu’être utiles à l’enseignant…


Interview de L. Valensi sur le site du Monde : Entretien avec L. Valensi dans l’émission « Concordance des temps » de J.N. Jeanneney Biographie rapide de l’auteur sur le site de L’Histoire : http://www.histoire.presse.fr/lhist...

 

Isabelle Debilly @ clionautes

 


dimanche 27 janvier 2013, par Isabelle Debilly

 


Émigration - Colonialisme - Racisme (22)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article