Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://a33.idata.over-blog.com/2/45/42/71/philippe-4/3A.jpgC'est pour les criminels récidivistes et les anarchistes que la République a créé les fichiers. A la fin du XIXe siècle.


Edvige, fichiers ADN, caméras de vidéosurveillance, indiscrétions autour des carnets d'un ancien directeur des Renseignements généraux, surveillance d'un leader politique par d'ex-flics au service d'une société privée... Il ne se passe guère de semaine sans que l'actualité ne ramène sur le devant de la scène les coups fourrés, réels ou fantasmés, des services de police, les tentations liberticides de certains hommes politiques ou responsables policiers, confortant les phobies et délires qui ont largement cours sur les pouvoirs d'une police à laquelle on attribue généreusement des qualités d'omniscience et d'ubiquité dignes d'un univers à la Orwell... Il n'est pas jusqu'à nos voisins - qu'on songe au fichage des Roms en Italie - qui ne contribuent à alimenter cette chronique et à réactiver les mauvais souvenirs dans un pays où les ombres portées de Fouché et du fichier juif obscurcissent l'image d'une institution soupçonnée du pire et jettent le discrédit sur des outils et des pratiques curieusement tolérés par des pays anglo-saxons qui ne passent pourtant pas pour des modèles de totalitarisme. On l'ignore généralement, mais, pour l'essentiel, ces pratiques, ces fichiers, ces services ont vu le jour au tournant des XIXe et XXe siècles. Sentiment d'insécurité, psychose du « criminel d'habitude », récits anxiogènes de crimes effrayants étalés en première page des journaux, dérives sanglantes de serial killers qui n'ont pas encore trouvé leur nom, terrorisme et attentats ont directement concouru à la mise au point et au développement de...

Par Jean-Marc Berlière
publié dans L'Histoire n° 339 – 02/2009

Acheter L'Histoire n° 339  +


Cette folle idée de ficher les citoyens
Par
BERLIÈRE Jean-Marc dans L'Histoire n°339 | p. 22 - 23



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article